Entrez un mot-clé
Abroutissement
Abroutissement





Abroutissement d'un jeune sapin de Normann.
La flèche est définitivement morte, mais sur le verticille, on peut voir
la pousse d'une flèche de remplacement.
On parle d’abroutissement à propos des broussailles ou des jeunes arbres lorsque l’on constate qu’ils ont été broutés par des animaux domestiques et surtout par des animaux sauvages.


Ce sont le cerf et surtout le chevreuil qui se rendent le plus souvent coupables de ces dégâts. En cas de surpopulation, ces animaux peuvent mettre à mal les efforts des forestiers en détruisant les semis ou les jeunes plants.

Si le facteur surpopulation peut paraître évident pour expliquer une surexploitation des ressources alimentaires et par voie de conséquence, une augmentation de la fréquence des abroutissements sur les jeunes arbres, d’autres facteurs peuvent être mis en avant pour expliquer ces comportements alimentaires.

Parmi ceux-ci, le facteur dérangement est souvent avancé, au moins pour le chevreuil.

Alors que le cerf pâture principalement, plutôt à la manière des vaches, le chevreuil cueille, çà et là,des feuilles, des herbes, des fragments d’écorce, en se déplaçant en permanence. Par ailleurs, si le cerf est essentiellement forestier, le chevreuil fréquente davantage les lisières forestières où il trouve facilement la diversité alimentaire qu’il affectionne. Mais cette habitude le rend aussi plus sensible au dérangement,en particulier du fait des promeneurs. Comme les ruminants ont besoin de beaucoup de temps pour avaler de grandes quantités de nourriture, les chevreuils, trop dérangés et manquant de temps, compenseraient par des abroutissements.

   

Dégâts causés par des élans (Scandinavie)






Le jeu de rôle des dégâts de gibier :
http://www.inra.fr/dpenv/spitzc33.htm

L’indice d’abroutissement : un nouvel indicateur de la relation « forêt-gibier » ? :
http://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/mammifere/FS271_chevrier.pdf

Réduction de l’effort d’échantillonnage pour estimer le taux d’abroutissement sur le sapin pectiné en forêt de montagnehttp://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/mammifere/rs06_michallet.pdf






[ Corrélats : Surpopulation / Régulation / Chasse / Cervidés / Affouragement / ]

Retour