Entrez un mot-clé
Accrues forestières
Accrues forestières


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : / Sites Internet et articles / Corrélats /


Accrue de chênes pédonculés, consécutive à une intenseglandée...
Le semencier, abattu quelques années plus tôt, avait perdu
tous ses glands au moment du choc avec le sol.
(friche agricole, Plouhinec, Morbihan)
On désigne par accrues forestières,des peuplements clairsemés à plus ou moins denses, d’espècespionnières ou post-pionnières.



Ces espèces colonisent de façon plus ou moins régulière soit des terrains en lisièresforestières, soit des terrains abandonnés sur lesquels les accrues font généralement suite à un stadefruticée.

Les érables champêtre et sycomore (Acer campestre, Acer pseudoplatanus), le tilleul àpetites feuilles (Tilla cordata) ou l’orme champêtre (Ulmus campestris) sont quelques-unes desespèces ligneuses qui participent à la formation des accrues.




Dans le Jura, comme dans de très nombreuses autres régions montagneuses, les conditions de vie proposées sont devenues plus difficilement acceptables surtout au regard de ce qui est proposé dans les vallées…
La télé incaptable, la radio inaudible, le portable muet, l'ADSL pour l'an 3000, l'école à perpette, la poste aux pelotes, l'hôpital toujours plus loin que la morgue et quelques autres avantages proposés par la société moderne et comptable des déficits publics… entraînent toujours plus de déprises agricoles qui se manifestent par des accrues forestières (érables dans le cas présent).

Dans quelques années, les épicéas seront au bord du chemin qui conduit au crêt de Chalam (La Pesse / Jura)…
Pourtant, dans le Jura, et cela depuis longtemps, la question des accrues avait été réglée par la mise en place de murets de pierres sèches dont une des finalités était de fixer la limite au-delà de laquelle les érables, les églantiers, les berces… et plus tard les épicéas n'avaient pas droit de cité et seraient coupés.



Aujourd'hui, ces murs de pierre sont rarement aussi bien entretenus que celui qui a été photographié sur la commune de Bellecombe (Jura). J'ai quand même noté qu'il y avait maintenant des spécialistes de la construction de ces ouvrages qui proposaient leurs services afin que les locaux réapprennent à créer ou entretenir ces murs en pierre sèche.




Un modèle pour évaluer la fermeture du paysage par la forêt :
http://www.cemagref.fr/informations/DossiersThematiques/Amenites/Recherche02.htm

DES OISEAUX À L'ÉCOSYSTÈME FORESTIER / BIODIVERSITÉ ET FONCTIONNEMENT NATUREL DE LA FORÊT :
http://www.onf.fr/FORET/dossier/oiseaux/oi15.htm

Dans : L'oiseau et la forêt : http://www.onf.fr/FORET/dossier/oiseaux/index.htm






[ Corrélats : Forêt / Dynamique des écosystèmes / Pionnières / Dryades / Post-pionnières / Nomades / ...]

Retour