Entrez un mot-clé
Albinisme
Albinisme


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : / Sites Internet et articles / Corrélats /




Putois albinos ou furet


L'albinisme est une anomalie génétique privant de tyrosinase les oiseaux ou les mammifères qui en sont atteints.


Cela se traduit pour eux, par l'absence de formation de mélanine dans les phanères (plumes et poils) et les diverstéguments (yeux roses).


Notons que les animaux qui deviennent blancs en hiver (renard polaire, lièvre variable, hermine, lagopèdes, etc.)ne sont pas des albinos.


Cette femelle de lagopède alpin,a été photographiée, au mois de juillet, en Laponie.



Bien que devenant pratiquement toute blanche vers la fin de l'été, cette espèce possède l'enzyme tyrosinase et toutes sesfacultés de fabriquer de la mélanine (en médaillon, un lagopède en plumage d'hiver).
Lagopède alpin (Lagopus mutus)


Leucisme :

Lapin de garenne leucite
[Photo aimablement transmise par Marc Monin
et prise près de Inverness (juillet 2006)]
Certains animaux naissent avec des poils ou des plumes, parfois entièrement blancs, parfois seulement avec une couleur beaucoup plus pâle qu'à l'ordinaire ou simplement avec des taches ou des zones blanches inhabituelles. On dit que ces animaux sont leuciques.

Le leucisme est une particularité génétique due à un gène récessif, qui donne une couleur blanche au pelage ou au plumage, mais sans affecter la couleur des yeux qui reste normale, au contraire des vrais albinos qui possèdent des yeux roses.



Apparemment, les animaux leuciques ne sont pas plus sensibles au soleil que les autres. Au contraire, ils seraient même mieux protégés de la chaleur.

Quand j'étais gamin, un paysan de Villaines la Juhel avait apporté une pie entièrement blanche * à la maison. Cette pie n'était pas albinos, puisqu'elle n'avait pas les yeux roses, mais noirs. C'était donc une pie leucique. Nous l'avions nourrie à la main jusqu'à son envol, mais elle ne voulut jamais quitter les jardins alentours et elle était venue, chaque jour, pendant cinq ou six années au moins, grappiller dans la soupe des chiens qui attendaient sagement qu'elle leur ait volé un peu de leur pain trempé dans du lait pour manger à leur tour.

[* En réalité, les parties qui auraient dues être noires étaient plutôt blanc sale tirant sur le jaune]





Merle noir leucite (Braigno / Kervignac 25/12/2013)

Merle noir leucite (Braigno / Kervignac 25/12/2013)


Photographié entre deux averses de grêle, dans des conditions de lumière épouvantables, le jour de Noël 2013, au Braigno, près d'Hennebont (Kervignac), ce joli merle noir est un très bel exemple de leucisme ou de flavisme. Merci à Jean-Luc Blanchard qui m'avait si gentiment signalé sa présence sur les pelouses et les haies près de la chambre de commerce.

 
26 décembre 2013... Je dispose d'une demi heure entre 15 h 30 et 16 heures. J'en profite - il fait beau soleil - pour essayer de revoir ce foutu merle leucique. Il est au rendez-vous... mais comme tous les turdidés, merles, grives et autres traquets, quand ils sont à terre, c'est trois secondes immobiles, trois petits sauts, trois secondes immobiles, un coup de bec sur une proie, trois petits sauts, trois secondes immobiles... Alors dans ces conditions, allez donc prendre des photos à plus de trente mètres avec une longue-vue, en digiscopie... Pour ceux qui n'ont jamais essayé la photo animalière, c'est un très bon exercice pour commencer une longue carrière où la patience, l'obstination et quelques autres vertus sont probablement indispensables. Mais quel plaisir, même si au bout du compte, on ne dispose guère que de deux ou trois photos à peine montrables.

Une précision : cette photo rend plutôt bien les couleurs véritables de l'oiseau, pas vraiment comme les photos faites la veille (1600 asa, 1/13 s, ouverture à 2.8... La totale quoi !).


Marc Monin, qui m’envoie régulièrement quelques-uns des magnifiques clichés animaliers qu’il réalise, beaucoup de chevreuils, mais aussi des cygnes… m’a fait parvenir cette photo d’une corneille leucite qui se balade dans les environs de Tréméven 29310.

D’après Emmanuel Chabot, il y aurait plusieurs cas de leucisme chez les corneilles bretonnes en ce moment (janvier 2015), à St Méen le Grand (35), à Lomergat (rade de Brest, depuis 2012), au marais de Lescors (29S).





Albinisme :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Albinisme

Albinisme oculo-cutané :
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=55
http://www.orpha.net/static/FR/albinisme_oculocutane.html
Dans Maladies rares : http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/index.html

Albinisme oculaire :
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=54
Dans Maladies rares : http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/index.html





[ Corrélats : Mélanisme / ...]

Retour