Entrez un mot-clé
Animaux et plantes protégés
Animaux et plantes protégés


Clémenceau disait : En France, quand on a un problème à résoudre, on crée une commission...


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Le concept de protection des espèces / En France : l'ortolan et le lis maritime sont protégés, mais pas des politiques / Les conventions internationales : CITES / de biodiversité (Rio) / de Bonn / de Berne / de Ramsar / Pour la communauté européenne : Conservation des oiseaux sauvages / Directive habitats / Les documents d'objectif / En France : Textes principaux / La chasse / Le droit de non chasse / Les animaux nuisibles / Les périodes d'ouverture de la chasse / La pêche / Directive 97/62/CE / Annexe 2 : Espèces animales et végétales d'intérêt communautaire / Mammifères / Reptiles / Amphibiens / Poissons / Arthropodes / Mollusques / Plantes /

Nouvelle Liste rouge des espèces menacées : la biodiversité mal en point /
Un grand nombre d'espèces et d'habitats demeurent menacés en Europe /
Le site de l'INPN, nouvelle version /
Les papillons, les coléoptères et les libellules sont en danger /
Il faut retourner comme une chaussette notre stratégie de rapport à la nature ! /
Liste rouge des espèces menacées en outre-mer : la faune de La Réunion hautement menacée /
Stratégies d'actions prioritaires pour la sauvegarde d'espèces végétales à très forte valeur patrimoniale /
En marge des parcs et des réserves : l'écotourisme /
Un écogarde sauvagement assassiné par des braconniers / Espèces menacées: les plans nationaux d'action, un système à revoir /


Sites Internet et articles / Corrélats /

Triton marbré (Triturus marmoratus)
Le concept de protection des espèces semble posséder des acceptions différentes selon des critères variés qui peuvent être éthiques, scientifiques, philosophiques, politiques, financiers et même désintéressés.

Ainsi quand Monsanto*, Sygenta, Bayer, Dow Chemical, Cargill, Bung, Du Pont de Nemours et quelques autres nécrogêneurs défendent un riz transgénique, un maïs insectidé ou un soja herbicidé, ça n'est sûrement pas pour défendre la biodiversité, l'homme ou la Planète qu'ils persistent dans leur attitude criminogène.

[* Monsanto : enquête sur la manipulation + lien vers le documentaire d'Arte]


Ces gens-là, on devrait les breveter tant ils finissent par m'étonner. David Vincent avait peut être vu juste en prétendant que des extra terrestres avaient débarqué sur Terre pour la détruire.

La protection de la biodiversité est souvent avancée avec des sous-entendus utilitaires du genre : " Tous les jours, des dizaines d'espèces de plantes meurent dans les forêts primitives sans que l'on sache jamais si l'une d'elle n'aurait pas pu nous guérir d'une maladie… ". Cette acception, pour juste qu'elle soit, parfois, peut-être ou potentiellement, n'est finalement pas très loin de la conception des nécromodifieurs susnommés. Sinon, pourquoi défendre aussi toutes ces autres espèces inutiles, voire désagréables ou nuisibles, sinon franchement menaçantes et toxiques, vecteurs de maladies et autres miasmes infects.

La protection de la biodiversité, aussi large que possible, ne peut s'inscrire autrement que dans une acception thermodynamique. Dans un écosystème donné, plus il y a de partenaires pour échanger de la matière et de l'énergie, moins le désordre thermodynamique et calorifique arrive vite. Je lis parfois que la défense de la biodiversité pour la biodiversité ou la défense de l'environnement pour l'environnement s'inscrit dans une démarche altruiste. Pourquoi pas ! Mais au moins que l'on admette que l'altruisme est une donnée thermodynamique aussi (voir cette page sur le site). En effet, moins l'entropie dans un système croît, plus les acteurs du systèmes ont des chances de survivre plus longtemps puisque leur croissance, tout en restant positive, demeure la plus faible possible dans un système viable.




En France : l'ortolan et le lis maritime sont protégés, mais pas des politiques :

Deux articles datés de septembre 2006, deux faits parmi tant d'autres qui montrent ou démontrent que les volontés politiques environnementales sont très souvent une façade dans notre pays qui sait pourtant si bien s'élever au-dessus des autres pour leur donner des leçons.

Braconnage du bruant ortolan : la LPO accuse de complicité l'État et les autorités locales

Il existe, en France, une espèce animale protégée dont 30 000 à 80 000 individus sont tués*, chaque fin d'été, dans le département des Landes, en toute impunité et avec l'aval des autorités chargées d'appliquer la loi et la réglementation. Il s'agit du bruant ortolan. Pour la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), une telle situation est intolérable. Après s'être rendue, les 2, 3, 6, et 7 septembre 2006, sur les lieux où se commettent des dizaines de milliers de délits, la LPO accuse de complicité de braconnage l'État français et ses autorités locales.

Le bruant ortolan est en grave déclin dans la majeure partie de son aire de distribution européenne. Pourtant, cet oiseau protégé ne bénéficie pas, dans les faits, de la protection de l'État français ! Le bruant ortolan est en effet braconné par un peu plus de mille personnes dans les Landes, puis pour partie consommée dans les quelques restaurants complices de ce braconnage. Les oiseaux braconnés en Aquitaine sont des migrateurs qui proviennent du nord et du centre de l'Europe et passent par la France pour rejoindre leurs quartiers d'hiver en Afrique sub-saharienne. La France se démarque donc, une fois de plus, par un total irrespect de ses partenaires européens en matière de protection de l'environnement. La LPO a constaté, avec l'aide de la Sepanso des Landes, lors d'une opération aérienne et terrestre qui s'est déroulée du 2 au 7 septembre, que le braconnage s'exerçait plus que jamais en toute impunité. Son président, Allain Bougrain Dubourg, s'est rendu sur place et a pu constater, par vol aérien, samedi 2 et dimanche 3, la présence de près de 300 sites de braconnage, qui ont été immédiatement cartographiés. Au même moment, au sol, une équipe de la LPO a pu filmer et enregistrer en caméra cachée une fête faisant l'apologie des chasses traditionnelles du type de celle de l'ortolan. Mercredi 6 et jeudi 7, c'est sur le terrain que l'équipe de la LPO s'est déployée, localisant plus d'une quarantaine de tenderies en activité. La LPO a d'abord appelé l'Office national de la chasse, qui a stipulé qu'il n'interviendrait que sur ordre du préfet. Allain Bougrain Dubourg a donc téléphoné au préfet, et s'est vu signifier que les tenderies étaient tolérées. La LPO, qui ne peut en accepter le principe, a déposé plainte auprès de la gendarmerie de Tartas, pour chasse en période de fermeture et braconnage à l'égard d'une espèce protégée. Enfin, la LPO a prévenu le ministère de l'Écologie et du Développement durable par le biais du cabinet de Mme Nelly Olin.

Dans un État de droit, avec des hommes et des femmes politiques qui se targuent de faire respecter la loi, la LPO accuse l'État de complicité de braconnage. Le braconnage en Aquitaine est couvert par les autorités locales, ayant elles mêmes reçu l'accord des autorités parisiennes. Le contrat tacite suivant est convenu entre l'État et les braconniers : ces derniers s'engagent à ne pas utiliser plus de 30 pièges et 5 appelants, et à ne pas en faire commerce (!), en échange de quoi l'État ferme les yeux. Les forces de police et de gendarmerie sont priées par les préfets de ne pas intervenir. Cette complaisance administrative locale ne peut plus durer. L'État français pourrait se voir condamner non seulement pour sa passivité à réprimer le braconnage, mais aussi à l'encourager implicitement. Aujourd'hui, la LPO demande aux autorités françaises, et en particulier à M. Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, de faire cesser le braconnage du bruant ortolan, en :

- agissant pour que la loi soit appliquée et en engageant au plus vite des actions de police visant à rétablir l'état de droit,

- condamnant la complaisante passivité des autorités locales,

- brisant le parrainage politique de la tenderie.

La LPO souhaite qu'une situation de non-droit, comme il en existe déjà dans le Médoc, au col de l'Escrinet, en Camargue et ailleurs au détriment de la biodiversité, ne perdure pas dans les Landes.

Allain Bougrain Dubourg / Président de la LPO

[Un ortolan pèse moins d'une trentaine de grammes et peut être vendu de 100 à 150 € pièce, multiplié par 80000, cela fait entre 800 000 et 1 200 000 euros, 40 fois mon salaire annuel de maître de conférence ! Voir aussi Mitterand et Juppé]

_______________



Déchets. Malgré la présence d'un lis protégé, la construction de l'usine de retraitement va reprendre.

L'incinérateur de Fos-sur-Mer a eu raison de la fleur

Par Michel HENRY / Libération QUOTIDIEN : Mercredi 27 septembre 2006

Marseille de notre correspondant

Le lis maritime n'aura retardé le projet d'incinérateur à Fos-sur-Mer que de quelques semaines. Hier, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a infirmé l'ordonnance du juge des référés du 2 août qui suspendait le chantier dans l'attente d'une expertise sur l'espèce protégée, dont la présence sur les lieux a été détectée au début de l'été. Contredisant le juge des référés, la cour estime que la justice civile n'a pas à statuer en la matière, celle-ci relevant "de la compétence du seul juge administratif". Les travaux, qui n'avaient pas commencé début août (Libération du 13 septembre), vont donc pouvoir reprendre.

"L'arrêt a été arrêté", se réjouit le préfet Christian Frémont. "La récréation est terminée", assure Me Gil Sindres, conseil de la société Everé, chargée du projet. Pour l'association Fare Sud et l'intercommunalité Ouest-Provence, regroupant six communes autour de l'étang de Berre, Me Gérard Bismuth va se pourvoir en cassation et envisage aussi de saisir en référé le tribunal administratif. Les opposants estiment qu'Everé doit changer son permis de construire. "Ils ne peuvent pas garder le bâtiment et les accès comme prévu, car cela toucherait aux plantes protégées, ce qui constitue un délit pénal", affirme Jean Gonella. Au-delà, selon le président de l'association Fare Sud, l'histoire du lis "n'est que le thermomètre de la manière d'opérer des industriels qui se moquent des espèces protégées", puisque le début d'expertise l'a encore montré l'étude d'impact a été bâclée.

En attendant, le préfet devrait, à la demande du maire de Marseille, prendre d'ici à la fin décembre un arrêté pour prolonger jusqu'à la fin 2008 l'utilisation de la décharge d'Entressen (Bouches-du-Rhône), qui doit fermer depuis plusieurs années. "Je pouvais arrêter Entressen. Mais c'aurait été une pagaille noire", dit le préfet. Il faut bien entreposer les 600 000 tonnes produites chaque année par la communauté urbaine de Marseille. L'incinérateur devrait traiter 300 000 tonnes, selon le préfet (400 000, selon Everé).

Mais les populations de Fos et de l'étang de Berre, déjà touchées par la pollution, ne veulent pas subir le désagrément causé par les ordures des autres. Pour Jean Gonella, voir une collectivité imposer un incinérateur sur un terrain hors de ses murs marque "la défaillance de la démocratie municipale et participative. Il faut des procédures de concertation avec les populations concernées, pas des coups de force". Communauté urbaine et préfecture se retranchent derrière l'urgence à agir. "Je suis prêt à étudier tout projet qui se substituerait à l'incinérateur. Mais je n'en ai pas vu", indiquait hier le préfet.

Lire aussi : Autoroute A 65 : protégeons les espèces menacées, pas le lobby du bitume !
http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=13823






Les conventions internationales

Jusque dans les années 1970, les conventions de protection des espèces animales ou végétales avaient pour motifs essentiels de protéger des espèces parce qu'elles avaient une utilité reconnue (catalogues de graines, de plantes potagères, de plantes médicinales, protection des oiseaux utiles pour l'agriculture, protection des gibiers, etc..).

_______________


En 1973, la convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction (CITES) prévoit trois cas principaux :

- Les espèces menacées d'extinction et dont le commerce doit rester exceptionnel.

- Les espèces qui pourraient être menacées d'extinction si des règles commerciales strictes ne sont pas édictées.

- Les espèces qu'un État souhaite protéger sur son territoire avec l'aide d'une coopération internationale.

On notera que la France a adopté cette convention seulement en 1978 et que les décrets d'application furent publiés en 1993 !

Les baleines, les tigres, les éléphants sont quelques-unes de ces espèces que cette convention pourrait bien protéger. En matière de chasse à la baleine, on sait ce que les Japonais, les Islandais et les Norvégiens font pour s'asseoir sur ces mesures de protection. On sait aussi, après que quelques pays africains soient revenus sur la protection des éléphants, avec quelle vigueur le braconnage et le commerce de l'ivoire ont refleuri.

_______________


La Convention sur la diversité biologique est un traité international qui fut adopté lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992. La Convention a trois buts principaux :

la conservation de la diversité biologique (ou biodiversité) ;

une utilisation durable de ses éléments ; et

un partage juste et équitable des bénéfices des ressources génétiques.

Autrement dit, son objectif est de développper des stratégies nationales pour la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique. Il est considéré comme le document clé concernant le développement durable.

Il fut ouvert aux signatures le 5 juin 1992 et entra en effet le 29 décembre 1993.

Dans les faits, l'intérêt de cette convention a été de populariser le concept de biodiversité. Sinon, cette convention n'a guère de portée et n'apporte aucune contrainte réelle qui obligerait des États à d'autres comportements que ceux qu'ils développent le plus souvent, à savoir des comportements basés sur des idéologies utilitaristes et des principes mercantiles (Cf. concepts de protection).

Remarquablement, en une douzaine d'années d'inaction surtout (pardon à tous ceux qui ont beaucoup œuvré et réalisé des actions remarquables), les pertes de biodiversité apparaissent parfois telles qu'elles font dire à Jean Marie Pelt que nous serions peut-être à l'aube de la sixième grande période d'extinction massive des espèces. Jamais de tels propos n'ont été tenus à Rio en 1992, même si les problématiques d'extinction passaient déjà pour être inquiétantes.

_______________


La convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage est aussi connue sous le nom de convention de Bonn qui fut signée en 1979. Si la communauté européenne l'a approuvée en 1983, dès son entrée en vigueur, la France ne l'a appliquée qu'en 1990.

Dans cette convention, on définit les espèces migratrices en danger, c'est-à-dire les espèces qui risquent d'être éradiquées sur la totalité ou seulement une partie de son aire de répartition du fait de la disparition de son habitat ou des prélèvements abusifs qui sont fait, par exemple, par les chasseurs et pour lesquelles il y a urgence à prendre des mesures de protection au niveau international. On définit aussi les espèces en situation défavorable pour lesquelles il y a lieu d'envisager des mesures de protection. Enfin les espèces en situation favorables sont les espèces dont les effectifs sont stables et reconnus suffisants et qui disposent des surfaces d'habitats spécifiques suffisantes. La convention de Bonn précise que, même pour les espèces en situation favorable, les États doivent prendre des mesures afin que ces espèces ne soient pas mises en situation défavorable ou en danger.

C'est sans compter sur le lobby des chasseurs. En France, la chasse à la bécasse met cet oiseau en danger. Nos voisins des pays nordiques chez qui ces oiseaux vont se reproduire en attestent. C'est pareillement vrai des menaces qui pèsent sur un très grand nombre d'espèces surtout au moment des migrations pré nuptiales à cause des dates trop tardives de la chasse.

Heureusement finalement qu'il y a des menaces de grippe aviaire pour diminuer la pression de chasse, parce convention de Bonn ou pas, Ministre de l'écologie ou pas, ce serait du pareil au même, danger de disparition ou pas !

_______________




C'est en 1979 également que fut signée la convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe.

Entrée en vigueur en 1982, elle ne fut ratifiée par la France qu'en 1990.

Cette convention a pour objet la conservation des espèces par le biais de la protection de leurs milieux. De la même façon que la convention de Rio avait mis en lumière le mot biodiversité, la convention de Berne va populariser le concept d'habitat. Une des parties parmi les plus importantes de cette convention est d'ailleurs les zones d'intérêt spécial pour la conservation (ZISC). Un réseau (Réseau émeraude) fait état de ces zones de conservation.

Pratiquement pourtant ce sont les directives " Habitat " (92/43/CEE et 97/62/CE) et la mise en place des réseaux Natura 2000 qui appliqueront au mieux les dispositions de cette convention, au moins dans la communauté européenne. Les réseaux émeraude viennent en complément et en cohérence pour les pays hors communauté européenne.

_______________




La convention de Ramsar a pour objet la protection des zones humides.

À l'origine (1971), ces textes visaient essentiellement à protéger les oiseaux d'eau et leurs habitats.

Aujourd'hui, cette approche qui a vite semblé restrictive a été élargie. Sur le site officiel de Ramsar, on peut y lire :

Les zones humides fournissent des services écologiques fondamentaux et sont des régulateurs des régimes hydrologiques, ainsi que des sources de diversité biologique, à tous les niveaux - au sein des espèces, au niveau génétique, et au niveau des écosystèmes.

- Les zones humides sont des fenêtres ouvertes sur les interactions entre la diversité culturelle et la biodiversité.

- Les zones humides constituent des ressources économiques, scientifiques et récréatives de grande valeur pour tout le monde.

- La régression et la disparition progressives des zones humides constituent, pour l'environnement, une atteinte grave, parfois irrémédiable, à la capacité de fournir des services des écosystèmes.

- Les zones humides doivent être restaurées et remises en état, chaque fois que c'est possible.

- C'est par l'utilisation rationnelle que devrait être assurée la conservation des zones humides.

- L'utilisation rationnelle des zones humides est définie comme leur " utilisation durable au bénéfice de l'humanité d'une manière qui soit compatible avec le maintien des propriétés naturelles de l'écosystème ".

- Par utilisation durable, on entend " l'utilisation par l'homme d'une zone humide de manière que les générations présentes en tirent le maximum d'avantages durables tout en maintenant sa capacité de satisfaire les besoins et les aspirations des générations futures ".

- La conservation des zones humides, mais aussi leur gestion et leur restauration, sont donc au cœur de l'" utilisation rationnelle ".

Dans les préambules du plan stratégique pour la période 2003 - 2008, on peut lire :

Ce deuxième Plan stratégique reconnaît l'adoption, par la Convention, d'une approche plus large de la conservation et de l'utilisation durable des zones humides pour l'application pleine et entière du principe d'utilisation rationnelle et la sauvegarde des ressources en zones humides. Il tient compte des résultats du Sommet mondial sur le développement durable (SMDD) tenu en 2002 et des conclusions de réunions importantes récentes relatives à la gestion des ressources d'eau.



La France a signé la convention de Ramsar et a déclaré 22 zones humides qui représentent un peu plus de 815 000 hectares.

Toutefois, il convient de faire remarquer que les juges ou le conseil d'État considère que cette convention (et d'autres aussi) ne sont pas auto-exécutoires en droit français, autrement dit qu'elles ne sont directement applicables aux particuliers et/ou suffisamment précises pour pouvoir leur être appliquées. C'est bien arrangeant, surtout quand des intérêts supérieurs et surtout économiques pourraient être menacés par quelque déplaisante association de défense de la nature ou de l'environnement… Les exemples ne manquent pas ! On pourra lire les attendus du conseil d'État à propos de l'extension du port d'Ars en Ré (1999). M. Jospin, n'avait pas encore pris la décision irrévocable de ne plus revenir en politique et de devenir rétais.




Pour la communauté européenne :

La protection de la faune et de la flore, pour la communauté européenne s'appuie sur deux directives que la France, et ce n'est ni un scoop, ni une nouveauté, a beaucoup rechigné à transcrire dans ses textes.

La première directive date du 2 avril 1979 (
CEE/79/409 modifiée en 1991 par 91/244/CEE) et concerne la conservation des oiseaux sauvages, normalement de tous les oiseaux sauvages, et pas seulement des oiseaux menacés ou en danger. Cette directive s'applique aussi aux œufs, aux nids et aux habitats, sur l'ensemble du territoire européen* et non pas sur l'un ou l'autre des territoires nationaux des pays faisant partie de la communauté. Jusqu'à preuve du contraire, les oiseaux ne sont pas comme le nuage de Tchernobyl, ils ne connaissent pas les frontières.

[* Ce qui est encore très restrictif puisque c'est le paléarctique occidental que cela concerne]

Dans cette directive on définit les zones de protection spéciales ou ZPS. Ces zones sont les territoires reconnus comme les plus aptes ou les mieux à même d'assurer une bonne protection et conservation des espèces. Les ZPS concernent aussi bien les territoires terrestres, dulçaquicoles ou maritimes. Les zones connues pour accueillir les oiseaux migrateurs ont naturellement vocation à être classées en ZPS. Mais c'est aussi le cas de zones connues d'hivernage, de zones où les oiseaux viennent pour muer, des colonies de reproduction, etc.

Les ZPS ne sont pas incompatibles avec des dispositions nationales particulières comme les ZICO ou les ZNIEFF que l'on connaît en France.

La France justement qui, une fois encore, a non seulement rechigné à transcrire cette directive dans ses textes, mais qui s'est plusieurs fois fait remarquer en ne respectant aucunement ce texte. Sous la pression des chasseurs, surtout, plusieurs ministres et ministresses de l'écologie et du développement durable ont un peu CNPT les plombs (interdits maintenant dans les cartouches) en publiant des dates d'ouverture et de fermeture de la chasse en totale contradiction avec les avis des scientifiques et des naturalistes de terrain, sinon en contradiction avec les avis de ses propres agents de l'ONCFS. (Voir Jean Claude Lefeuvre). Ces mêmes " responsables " ont aussi très souvent omis de classer, à temps, en ZPS les territoires qui devaient l'être aux termes de la directive… Ces manquements ont valu à la France des amendes plutôt conséquentes, amendes qui si elles sont payées ( ?) auront pour conséquence de nous faire franchir le seuil des 3 % de déficit et d'autres amendes ! C'est ce que je crois avoir compris.

La deuxième directive est la directive " Habitat " (voir
la page sur ce site).

Si l'application de cette directive ne s'est pas faite sans mal en France, ce qui peut apparaître d'assez intéressant sinon remarquable, c'est comment la communauté scientifique, les naturalistes, mais aussi le grand public généralement peu averti de ces questions d'écologie sociologique a pris en compte ce concept et les notions qui l'accompagnent.

Il est vrai que les notions d'habitat ont été largement diffusées sur Internet, mais aussi au travers de plusieurs ouvrages remarquables. Si je devais n'en citer qu'un, ce serait sûrement : Gestion forestière et diversité biologique de J.-C. Rameau, C. Gauberville et N. Drapier (éditions IDF).

Aujourd'hui, et après avoir fait très peur aux chasseurs, aux agriculteurs, aux pêcheurs, aux cueilleurs de champignons et même à certains naturalistes, les zones Natura 2000 sont nettement mieux acceptées et comprises. Les notions de développement durable, en dépit du fait que les acceptions qui en sont faites sont parfois insolites et même quelquefois stupides, ont joué positivement en faveur de Natura 2000, des ZSC (zones spéciales de conservation), des ZPS (zones de protection spéciales), des réserves naturelles, des réserves spontanées ou des refuges.

Les documents d'objectifs (
DOCOB)

En application de l'article 6 de la directive " Habitats ", l'État français a décidé, pour chaque site Natura 2000, la réalisation d'un document d'objectifs (DOCOB). Ce document d'objectifs définit pour chaque site les orientations de gestion, leurs modalités de mise en œuvre, et les moyens financiers prévisionnels, pour maintenir les habitats et les milieux naturels en bon état de conservation au regard de la biodiversité

Ces documents n'ont pas été prévus par aucune des deux directives communautaires précédemment mentionnées. C'est une initiative de l'État français qui va dans le sens qu'il veut pour sa politique de décentralisation (voir aussi loi de 2005 sur les territoires ruraux), ce qui n'est pas sans risque pour lui. En effet, l'État français est seul responsable en cas de non-respect du droit communautaire. Or, ce sont des collectivités territoriales qui auront en charge de réaliser ces DOCOB. Légalement le Préfet pourra exercer un contrôle, mais on peut raisonnablement se demander quelle sera son attitude s'il est amené à s'opposer à des collectivités et leurs partenaires quand ils auront pensé, mesuré les orientations ou réfléchi aux financements d'un DOCOB ?




En France :

La gestion et la protection des espèces, actuellement, sont couvertes par trois textes principaux qui sont la Loi "environnement" du 10 juillet 1976, la Loi n° 95-101 du 2 février 1995. relative au renforcement de la protection de l'environnement ou Loi Barnier modificative (voir articles L 411-1 et suivants et R 411-1 et suivants du code de l'environnement) et la récente Loi de 2005 sur les territoires ruraux.Les espèces classées comme gibier et les poissons susceptibles d'être pêchés dépendent des legislations particulières de la chasse et de la pêche.

_______________


La législation française sur la chasse a longtemps reposé sur la Loi Verdeille. Mais cette loi contestable et contestée au regard de dispositions communautaires a été modifiée en 2000, puis en 2005.

D'abord, l'acte de chasse est défini comme : " tout acte volontaire lié à la recherche, à la poursuite ou à l'attente du gibier ayant pour but ou pour résultat la capture ou la mort de celui-ci " (Loi du 26 juillet 2000).

Puis la pratique de la chasse (même texte) devient : " une activité à caractère environnemental, culturel, social et économique qui participe à la gestion durable du patrimoine faunistique et de ses habitats… ". Faut se pincer ! C'est vrai que CNPT* œuvre à fond et lobbyite à qui mieux mieux ! Je pense que même les chasseurs doivent trouver cette saillie exagérée.

[Chasse Nature Pêche, rien à redire. C'est tradition qui me gêne beaucoup. D'abord parce que la tradition de la chasse n'est pas si ancienne que l'on voudrait nous faire croire, sauf peut-être dans les campagnes et encore. Le prix d'un fusil de chasse, au début du vingtième siècle, était largement dissuasif pour une immense majorité d'individu même appartenant aux classes moyennes. D'autre part, les beuveries, les violences conjugales, les mutilations sexuelles, etc. sont aussi des traditions !]

Mais on n'a pas encore tout lu puisqu'en 2005, la loi indique : " que les chasseurs, par leurs actions de gestion et de régulation des espèces et par leurs réalisations en faveur des biotopes, contribuent à la gestion équilibrée des écosystèmes ". C'est certainement pour ces raisons qu'ils procèdent avec toujours autant de régularité à des lâchers massifs de " gibier* " destinés à être fusillés dès l'ouverture. C'est vrai qu'il faut bien justifier des financements " particuliers " des associations ou des fédérations de chasse. On peut aussi lire le rapport Patriat.

Comme dit Bush, plus c'est gros, mieux ça passe, c'est comme les bretzels !

[* De manière significative probablement, le législateur français n'a toujours pas donné de définition à ce terme. Il n'existe que des liste d'espèces classées comme gibier, comme nuisibles, comme protégées, comme en danger, etc.]

Il n'y a pas que les financements des fédérations de chasse qui soient particuliers. L'organisation même de la pratique est très discutable.



La loi Verdeille, par exemple, avait permis de dissocier la notion du droit de chasse de celui de droit de la propriété. Le but (altruiste ?) de cette dissociation était d'offrir à l'exercice de la chasse et aux chasseurs des territoires suffisamment vastes pour que la pression de chasse reste raisonnable. Cette disposition allait dans le sens contraire de certains articles du Code Rural où l'on trouve que " nul ne peut chasser sur les terrains d'autrui sans le consentement du propriétaire ou de ses ayants-droit ". Mais c'est cette notion de chasse sur autrui qui prévaudra quand il s'agira de défendre le droit de non chasse (voir infra).

Pour qu'il y ait une certaine cohérence dans la législation, la loi Verdeille avait donc prévu la mise en place d'association communales et intercommunales de chasse agréées (ACCA). Normalement cette structure devait être obligatoire sur chaque département français. C'est loin d'être le cas, même aujourd'hui. Il n'y a que 29 départements où la constitution d'une ACCA est obligatoire. Sur les autres départements, c'est devenu facultatif. Normalement également, il ne devrait exister qu'une ACCA par commune, ça n'est pas le cas partout, non plus !

Un des aspects les plus contestés de la loi Verdeille (laquelle n'était sûrement pas une mauvaise loi à bien des aspects) était que le droit de non chasse était dénié à un nombre conséquent de personnes ne disposant pas des surfaces suffisantes (20 hectares) pour s'opposer à ce que des tiers chassent sur leurs terres, surtout quand le fait de chasse s'opposait à des convictions fortes de protection de la faune.

Ce sont plusieurs arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme (avril 1999) qui ont amené la France a modifier la loi sur la chasse http://www.senat.fr/rap/l99-335/l99-335.html. C'est d'ailleurs à la suite de ces arrêts que fut demandé le rapport " Patriat " (voir supra http://www.assemblee-nationale.fr/11/rapports/r2273.asp).



Le droit de non-chasse :

Le droit de non-chasse a été reconnu en 1999. Une page est consacrée à ce sujet sur ce site.

Les animaux nuisibles :

Depuis que les animaux nuisibles sont utiles, les chasseurs et les Ministres de tutelle (écologie, agriculture) ont de plus en plus de mal à justifier de leurs incohérences, même au prix d'une cohérence électoraliste.

Le summum du ridicule a été atteint par Mme Bachelot qui fit la promesse (contre des voix) de réintégrer le putois, la belette et la martre, dans la liste des mustélidés nuisibles de laquelle ils avaient été retirés deux mois plus tôt par Yves Cochet, son prédécesseur à ce ministère, sur les avis, pourtant circonstanciés de la communauté scientifique, ce qu'elle fit, après le gain des élections, en novembre 2002. Elle avait dû prendre cette décision, sans doute, au titre d'un article de la loi de 2005 qui affirmait que : " par leurs actions, les chasseurs contribuaient à la gestion équilibrée des écosystèmes ".

On pourra lire :

Quand l'écologie et la biologie s'appelaient histoire ou sciences naturelles application aux animaux utiles ou nuisibles
http://www.inra.fr/internet/Produits/dpenv/lambec38.htm

ou encore : SOS nuisibles
http://www.roc.asso.fr/protection-faune/nuisible.html



Les périodes d'ouverture de la chasse

L'incohérence scientifique et écologique qui prévaut en matière de chasse se remarque aussi au sujet des périodes d'ouverture de la chasse.

La plus grande sottise écologique concerne les dates de fermeture de la chasse au moment des migrations prénuptiales ou encore sur certaines chasses dites traditionnelles comme la chasse aux tourterelles ou aux palombes. La France, développement durable oblige, semble préférer les condamnations de la commission européenne et les amendes assorties plutôt que déplaire à ces incontournables gestionnaires que sont les chasseurs de sauvagines. La directive oiseau est maintenant connue sous le nom de directive coussin puisqu'on peut pareillement s'asseoir dessus.

Une deuxième aberration concerne la chasse de nuit depuis des postes fixes, plus connue comme chasse au gabion. Cette chasse n'est en rien sélective et sa pratique contredit les dispositions du permis de chasser qui stipule que le chasseur doit être en mesure de reconnaitre et d'identifier les espèces qu'il vise et d'éviter ainsi de tuer ou blesser une espèce protégée. La chasse de nuit et d'une certaine façon les chasses dites à la passée ne le permettent généralement pas. D'ailleurs l'analyse formelle des oiseaux tués le montre : un nombre conséquent d'espèces menacées et /ou protégées sont abattues, sans véritable conséquences pour les fautifs puisqu'ils ne sont que très rarement poursuivis et encore plus rarement condamnés.

On notera enfin que la France est pratiquement le seul pays européen où la pratique de la chasse de nuit perdure et le seul qui autorise encore l'utilisation des appelants.



Une disposition qui avait l'ambition d'être apaisante, au moins pour les opposants à la chasse (infiniment plus nombreux que les chasseurs et électeurs aussi, ils ne devraient pas l'oublier) avait été instaurée en 2000 : c'était le mercredi qui devenait jour de non-chasse. Cette disposition fut rapidement abolie : d'abord parce que cette disposition avait semblé anticonstitutionnelle, mais aussi parce que cette mesure ne réglait rien, ni n'ajoutait quoi que ce soit dans la mesure où, dans les fédérations de chasse, le plus généralement la décison de ne chasser qu'un ou deux jours par semaine est généralement la règle, majoritairement.

Contrairement à ce qu'une devanture apparemment bien achalandée laisse entrevoir, avec en particulier, depuis 1971, un ministère de l'écologie, c'est que les gouvernements successifs de la France, depuis cette date, ont surtout fait l'impossible... Robert Poujade, le tout premier Ministre de l'écologie en parlait régulièrement comme du Ministère de l'impossible ! Mais l'impossible, ce fut surtout pour retarder la mise en place des conventions internationales ou la transcription des directives européennes dans le droit français. L'impossible, de fut aussi pour multiplier les textes contradictoires de sorte qu'aucune application ne puisse se faire. Les élus n'ont jamais vraiment eu ni volonté, ni cohérence politique dans le domaine de la protection des espèces animales quand les chasseurs voulaient s'en approprier. Cela écrit, la question de l'appropriation, surtout de tout ce qui fut res nullius, est loin d'être réglée.

_______________


La pêche :

Le droit de pêche repose toujours sur la distinction fondamentale, issue du régime des eaux, entre rivière navigable (domaniale) et rivière non navigable. Les eaux domaniales appartiennent à l'État.

Les textes les plus récents qui régissent le droit de pêche sont principalement ceux issus de la loi du 29 juin 1984.

D'une manière générale, sur les eaux du domaine public, toute personne qui a acquitté la taxe piscicole et qui est membre de fait d'une association de pêche agréée a le droit d'y pêcher.

Pour les rivières non navigables, le lit du cours d'eau appartient au propriétaire du terrain sur lequel passe le cours d'eau, et si celui-ci sépare deux propriétés, chaque propriétaire détient la propriété de la moitié du cours d'eau. Le droit de pêche pour les eaux privées appartient au propriétaire.

Pour les plans d'eau, le droit de pêche appartient au propriétaire des fonds.

Les particuliers ne peuvent pêcher dans ces eaux que s'ils ont l'accord du propriétaire. L'exercice du droit de pêche sur les eaux non fermées est toujours assujetti au paiement de la taxe piscicole et à l'appartenance à une association de pêche agréée.

Les associations locales de pêche sont généralement affiliées à une fédération départementale. C'est le conseil supérieur de la pêche qui contrôle les activités de ces fédérations départementales dans l'exercice de mise en valeur et de surveillance du patrimoine piscicole départemental. Le conseil supérieur de la pêche exerce ces mêmes prérogatives à l'échelle nationale.

Les classements en première catégorie (salmonidés dominants) ou seconde catégorie (cyprinidés dominants), les périodes de pêche, les modes de pêche ou les engins autorisés, la taille des poissons, le nombre de capture, l'obligation de remettre les prises à l'eau sur certains tronçons ou pour certaines espèces et diverses autres conditions sont fixés, chaque année, par décrets par le conseil d'État.






L'annexe 2 de la Directive Habitat

Directive 97/62/CE - Adaptation de la directive 92/43/CEE "Faune - Flore - Habitat"

Annexe 2 : Espèces animales et végétales d'intérêt communautaire dont la conservation nécessite la désignation de zones spéciales de conservation

La plupart des espèces figurant à la présente annexe sont reprises à l'annexe 4. Lorsqu'une espèce qui figure à la présente annexe n'est reprise ni à l'annexe 4 ni à l'annexe 5 son nom est suivi du signe (o); lorsqu'une espèce qui figure à la présente annexe n'est pas reprise à l'annexe 4 mais figure à l'annexe 5 son nom est suivi du signe (V).

Un astérisque [*] placé devant le nom d'une espèce indique que ladite espèce est une espèce prioritaire.

a) Animaux

Vertébrés

Mammifères

. INSECTIVORA

» _____ Talpidae _____

__________ Galemys pyrenaicus

· CHIROPTERA

» _____ Rhinolophidae

- __________ Rhinolophus blasii

- __________ Rhinolophus euryale

- __________ Rhinolophus ferrumequinum

- __________ Rhinolophus hipposideros

- __________ Rhinolophus mehelyi

» _____ Vespertilionidae

- __________ Barbastella barbastellus

- __________ Miniopterus schreibersi

- __________ Myotis bechsteini

- __________ Myotis blythi

- __________ Myotis capaccinii

- __________ Myotis dasycneme

- __________ Myotis emarginatus

- __________ Myotis myotis

· RODENTIA

» _____ Sciuridae

- __________ *Pteromys volans (Sciuropterus russicus)

- __________ Spermophilus citellus (Citellus citellus)

» _____ Castoridae

- __________ Castor fiber (excepté les populations finlandaises et suédoises)

» _____ Microtidae

- __________ Microtus cabrerae

- __________ *Microtus oeconomus arenicola

· CARNIVORA

» _____ Canidae

- __________ Alopex lagopus

- __________ *Canis lupus (populations espagnoles: seulement celles au sud du Duero; populations grecques : seulement celles au sud du 39ème parallèle; excepté les populations finlandaises)

» _____ Ursidae

- __________ *Ursus arctos (excepté les populations finlandaises et suédoises)

» _____ Mustelidae

- __________ *Gulo gulo

- __________ Lutra lutra

- __________ Mustela lutreola

» _____ Felidae

- __________ Lynx lynx (excepté les populations finlandaises)

- __________ *Lynx pardinus

» _____ Phocidae

- __________ Halichoerus grypus (V)

- __________ *Monachus monachus

- __________ Phoca hispida bottnica (o)

- __________ *Phoca hispida saimensis

- __________ Phoca vitulina (V)

· ARTIODACTYLA

» _____ Cervidae

- __________ *Cervus elaphus corsicanus

- __________ Rangifer tarandus fennicus (o)

» _____ Bovidae

- __________ Capra aegagrus (populations naturelles)

- __________ *Capra pyrenaica pyrenaica

- __________ Ovis gmelini musimon (Ovis ammon musimon) (populations naturelles--Corse et Sardaigne)

- __________ *Rupicapra pyrenaica ornata (Rupicapra rupicapra ornata)

- __________ Rupicapra rupicapra balcanica

· CETACEA

» _____ Phocoena phocoena

» _____ Tursiops truncatus

Reptiles

· CHELONIA (TESTUDINES)

» _____ Testudinidae

- __________ Testudo hermanni

- __________ Testudo graeca

- __________ Testudo marginata

» _____ Cheloniidae

- __________ *Caretta caretta

» _____ Emydidae

- __________ Emys orbicularis

- __________ Mauremys caspica

- __________ Mauremys leprosa

· SAURIA

» _____ Lacertidae

- __________ Lacerta bonnali (Lacerta monticola)

- __________ Lacerta monticola

- __________ Lacerta schreiberi

- __________ Gallotia galloti insulanagae

- __________ *Gallotia simonyi

- __________ Podarcis lilfordi

- __________ Podarcis pityusensis

» _____ Scincidae

- __________ Chalcides somonyi (Chalcides occidentalis)

» _____ Gekkonidae

- __________ Phyllodactylus europaeus

· OPHIDIA (SERPENTES)

» _____ Colubridae

- __________ Elaphe quatuorlineata

- __________ Elaphe situla

» _____ Viperidae

- __________ *Macrovipera schweizeri (Vipera lebetina schweizeri)

- __________ Vipera ursinii

Amphibiens

· CAUDATA

» _____ Salamandridae

- __________ Chioglossa lusitanica

- __________ Mertensiella luschani (Salamandra luschani)

- __________ *Salamandra atra aurorae

- __________ Salamandrina terdigitata

- __________ Triturus carnifex (Triturus cristatus carnifex)

- __________ Triturus cristatus (Triturus cristatus cristatus)

- __________ Triturus dobrogicus (Triturus cristatus dobrogicus)

- __________ Triturus karelinii (Triturus cristatus karelinii)

» _____ Proteidae

- __________ Proteus anguinus

» _____ Plethodontidae

- __________ Hydromantes (Speleomantes) ambrosii

- __________ Hydromantes (Speleomantes) flavus

- __________ Hydromantes (Speleomantes) genei

- __________ Hydromantes (Speleomantes) imperialis

- __________ Hydromantes (Speleomantes) strinatii

- __________ Hydromantes (Speleomantes) supramontes

· ANURA

» _____ Discoglossidae

- __________ Bombina bombina

- __________ Bombina variegata

- __________ Discoglossus galganoi (inclut Discoglossus "jeanneae")

- __________ Discoglossus montalentii

- __________ Discoglossus sardus

- __________ *Alytes muletensis

» _____ Ranidae

- __________ Rana latastei

» _____ Pelobatidae

- __________ *Pelobates fuscus insubricus

Poissons

· PÉTROMYZONIFORMES

» _____ Petromyzonidae

- __________ Eudontomyzon spp. (o)

- __________ Lampetra fluviatilis (V) (excepté les populations finlandaises et suédoises)

- __________ Lampetra planeri (o) (excepté les populations finlandaises et suédoises)

- __________ Lethenteron zanandrai (V)

- __________ Petromyzon marinus (o) (excepté les populations suédoises)

· ACIPENSÉRIFORMES

» _____ Acipenseridae

- __________ *Acipenser naccarii

- __________ *Acipenser sturio

· CLUPEIFORMES

» _____ Clupeidae

- __________ Alosa spp. (v)

· SALMONIFORMES

» _____ Salmonidae

- __________ Hucho hucho (population naturelles) (V)

- __________ Salmo salar (uniquement en eau douce) (V) (excepté les populations finlandaises)

- __________ Salmo marmoradus (o)

- __________ Salmo macrostigma (o)

» _____ Coregonidae

- __________ *Coregonus oxyrhynchus (populations anadromes dans certains secteurs de la mer du Nord)

· CYPRINIFORMES

» _____ Cyprinidae

- __________ Alburnus albidus (o) (Alburnus vulturius)

- __________ Anaecypris hispanica

- __________ Aspius aspius (o) (excepté les populations finlandaises)

- __________ Barbus plebejus (V)

- __________ Barbus meridionalis (V)

- __________ Barbus comiza (V)

- __________ Chalcalburnus chalcoides (o)

- __________ Chondrostoma soetta (o)

- __________ Chondrostoma polylepis (o) (inclut C. willkommi)

- __________ Chondrostoma genei (o)

- __________ Chondrostoma lusitanicum (o)

- __________ Chondrostoma toxostoma (o)

- __________ Gobio albipinnatus (o)

- __________ Gobio uranoscopus (o)

- __________ Iberocypris palaciosi (o)

- __________ *Ladigesocypris ghigii (o)

- __________ Leuciscus lucomonis (o)

- __________ Leuciscus souffia (o)

- __________ Phoxinellus spp (o)

- __________ Rutilus pigus (o)

- __________ Rutilus rubilio (o)

- __________ Rutilus arcasii (o)

- __________ Rutilus macrolepidotus (o)

- __________ Rutilus lemmingii (o)

- __________ Rutilus frisii meidingeri (o)

- __________ Rutilus alburnoides (o)

- __________ Rhodeus sericeus amarus (o)

- __________ Scardinius graecus (o)

» _____ Cobitidae

- __________ Cobitis taenia (o) (excepté les populations finlandaises)

- __________ Cobitis trichonica (o)

- __________ Misgurnis fossilis (o)

- __________ Sabanejewia aurata (o)

- __________ Sabanejewia larvata (o) (Cobitis larvata et Cobitis conspersa)

· SILURIFORMES

» _____ Siluridae

- __________ Silurus aristotelis (V)

· ATHÉRINIFORMES

» _____ Cyprinodontidae

- __________ Aphanius iberus (o)

- __________ Aphanius fasciatus (o)

- __________ *Valencia hispanica

- __________ *Valencia letourneuxi (Valencia hispanica)

· PERCIFORMES

» _____ Percidae

- __________ Gymnocephalus schraetzer (V)

- __________ Zingel spp ((o) exepté Zingel asper et Zingel zingel (V))

» _____ Gobiidae

- __________ Pomatoschistus canestrini (o)

- __________ Knipowitschia (Padogobius) panizzae (o)

- __________ Padogobius nigricans (o)

· SCORPAENIFORMES

» _____ Cottidae

- __________ Cottus petiti (o)

- __________ Cottus gobio (o) (excepté les populations finlandaises)

Invertébrés

Arthropodes

· CRUSTACEA

» _____ Decapoda

- __________ Austropotamobius pallipes (V)

· INSECTA

» _____ Coleoptera

- __________ Buprestis splendens

- __________ *Carabus olympiae

- __________ Cerambyx cerdo

- __________ Cucujus cinnaberinus

- __________ Dytiscus latissimus

- __________ Graphoderus bilineatus

- __________ Limoniscus violaceus (o)

- __________ Lucanus cervus (o)

- __________ Morimus funereus (o)

- __________ *Osmoderma eremita

- __________ *Rosalia alpina

- __________ Agathidium pulchellum (o)

- __________ Boros schneideri (o)

- __________ *Carabus menetriesi pacholei

- __________ Corticaria planula (o)

- __________ Macroplea pubipennis (o)

- __________ Mesosa myops (o)

- __________ Oxyporus mannerheimii (o)

- __________ Pytho kolwensis (o)

- __________ Stephanopachys linearis (o)

- __________ Stephanopachys substriatus (o)

- __________ Xyletinus tremulicola (o)

» _____ Hemiptera

- __________ Aradus angularis (o)

» _____ Lepidoptera

- __________ *Callimorpha (Euplagia, Panaxia) quadripunctata (o)

- __________ Coenonympha oedippus

- __________ Erebia calcaria

- __________ Erebia chisti

- __________ Eriogaster catax

- __________ Euphydryas (Eurodryas, Hypodryas) aurinia (o)

- __________ Graellsia isabellae (V)

- __________ Hypodryas maturna

- __________ Lycaena dispar

- __________ Maculinea nausithous

- __________ Maculinea teleius

- __________ Melanagria arge

- __________ Papilio hospiton

- __________ Plebicula golgus

- __________ Agriades glandon aquilo (o)

- __________ Clossiana improba (o)

- __________ Erebia medusa polaris (o)

- __________ Hesperia comma catena (o)

- __________ Xestia borealis (o)

- __________ Xestia brunneopicta (o)

» _____ Mantodea

- __________ Apteromantis aptera

» _____ Odonata

- __________ Coenagrion hylas (o)

- __________ Coenagrion mercuriale (o)

- __________ Cordulegaster trinacriae

- __________ Gomphus graslinii

- __________ Leucorrhina pectoralis

- __________ Lindenia tetraphylla

- __________ Macromia splendens

- __________ Ophiogomphus cecilia

- __________ Oxygastra curtisii

» _____ Orthoptera

- __________ Baetica ustulata

· ARACHNIDA

» _____ Pseudoscorpions

- __________ Anthrenochernes stellae (o)

Mollusques

· GASTROPODA

» _____ Caseolus calculus

» _____ Caseolus commixta

» _____ Caseolus sphaerula

» _____ Discula leacockiana

» _____ Discula tabellata

» _____ Discus guerinianus

» _____ Elona quimperiana

» _____ Geomalacus maculosus

» _____ Geomitra moniziana

» _____ Idiomela (Helix) subplicata

» _____ Leiostyla abbreviata

» _____ Leiostyla cassida

» _____ Leiostyla corneocostata

» _____ Leiostyla gibba

» _____ Leiostyla lamellosa

» _____ Vertigo angustior (o)

» _____ Vertigo genesii (o)

» _____ Vertigo geyeri (o)

» _____ Vertigo moulinsiana (o)

» _____ *Helicopsis striata austriaca (o)

· BIVALVIA

» _____ Unionoida

- __________ Margaritifera durrovensis (Margaritifera margaritifera) (V)

- __________ Margaritifera margaritifera (V)

- __________ Unio crassus

B) Plantes

· PTERIDOPHYTA

» _____ ASPLENIACEAE

- __________ Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy

» _____ BLECHNACEAE

- __________ Woodwardia radicans (L.) Sm.

» _____ DICKSONIACEAE

- __________ Culcita macrocarpa C. Presl

» _____ DRYOPTERIDACEAE

- __________ Diplazium sibiricum (Turcz. ex Kunze) Kurata

- __________ *Dryopteris corleyi Fraser-Jenk.

- __________ Dryopteris fragans (L.) Schott

» _____ HYMENOPHYLLACEAE

- __________ Trichomanes speciosum Willd.

» _____ ISOETACEAE

- __________ Isoetes boryana Durieu

- __________ Isoetes malinverniana Ces. & De Not.

» _____ MARSILEACEAE

- __________ Marsilea batardae Launert

- __________ Marsilea quadrifolia L.

- __________ Marsilea strigosa Willd.

» _____ OPHIOGLOSSACEAE

- __________ Botrychium simplex Hitchc.

- __________ Ophioglossum polyphyllum A. Braun

· GYMNOSPERMAE

» _____ PINACEAE

- __________ *Abies nebrodensis (Lojac.) Mattei

· ANGIOSPERMAE

» _____ ALISMATACEAE

- __________ *Alisma wahlenbergii (Holmberg) Juz.

- __________ Caldesia parnassifolia (L.) Parl.

- __________ Luronium natans (L.) Raf.

» _____ AMARYLLIDACEAE

- __________ Leucojum nicaeense Ard.

- __________ Narcissus asturiensis (Jordan) Pugsley

- __________ Narcissus calcicola Mendonça

- __________ Narcissus cyclamineus DC.

- __________ Narcissus fernandesii G.Pedro

- __________ Narcissus humilis (Cav.) Traub

- __________ *Narcissus nevadensis Pugsley

- __________ Narcissus pseudonarcissus L. subsp. nobilis (Haw.) A. Fernandez

- __________ Narcissus scaberulus Henriq.

- __________ Narcissus triandrus L. subsp. capax (Salisb.) D. A. Webb.

- __________ Narcissus viridiflorus Schousboe

» _____ BORAGINACEAE

- __________ *Anchusa crispa Viv.

- __________ *Lithodora nitida (H. Ern) R. Fernandes

- __________ Myosotis lusitanica Schuster

- __________ Myosotis rehsteineri Wartm.

- __________ Myosotis retusifolia R. Afons

- __________ Omphalodes kuzinskyana Willk.

- __________ *Omphalodes littoralis Lehm.

- __________ Solenanthus albanicus (Degen & al.) Degen & Baldacci

- __________ *Symphytum cycladense Pawl.

» _____ CAMPANULACEAE

- __________ Asyneuma giganteum (Boiss.) Bornm.

- __________ *Campanula sabatia De Not.

- __________ Jasione crispa (Pourret) Samp. subsp. serpentinica Pinto da Silva

- __________ Jasione lusitanica A. DC.

» _____ CARYOPHYLLACEAE

- __________ Arenaria ciliata L. ssp. pseudofrigida Ostenf. & O.C. Dahl

- __________ Arenaria humifusa Wahlenberg

- __________ *Arenaria nevadensis Boiss. & Reuter

- __________ Arenaria provincialis Chater & Halliday

- __________ Dianthus arenarius L. subsp. arenarius

- __________ Dianthus cintranus Boiss & Reuter subsp. cintranus Boiss. & Reuter

- __________ Dianthus marizii (Samp.) Samp.

- __________ Dianthus rupicola Biv.

- __________ *Gypsophila papillosa P. Porta

- __________ Herniaria algarvica Chaudri

- __________ *Herniaria latifolia Lapeyr. subsp. litardierei gamis

- __________ Herniaria lusitanica (Chaudhri) subsp. berlengiana Chaudhri

- __________ Herniaria maritima Link

- __________ Herniaria lateriflora (L.) Fenzl.

- __________ Moehringia tommasinii Marches.

- __________ Petrocoptis grandiflora Rothm.

- __________ Petrocoptis montsicciana O. Bolos & Rivas Mart.

- __________ Petrocoptis pseudoviscosa Fernandez Casas

- __________ Silene furcata Rafin. spp. angustiflora (Rupr.) Walters

- __________ *Silene hicesiae Brullo & Signorello

- __________ Silene hifacensis Rouy ex Willk.

- __________ *Silene holzmanii Heldr. ex Boiss.

- __________ Silene longicilia (Brot.) Otth

- __________ Silene mariana Pau

- __________ *Silene orphanidis Boiss.

- __________ *Silene rothmaleri Pinto da Silva

- __________ *Silene velutina Pourret ex Loisel.

» _____ CHENOPODIACEAE

- __________ *Bassia (Kochia) saxicola (Guss.) A. J. Scott

- __________ *Salicornia veneta Pignatti & Lausi

» _____ CISTACEA

- __________ Cistus palhinhae Ingram

- __________ Halimium verticillatum (Brot.) Sennen

- __________ Helianthemum alypoides Losa & Rivas Goday

- __________ Helianthemum caput-felis Boiss.

- __________ *Tuberaria major (Willk.) Pinto da Silva & Roseira

» _____ COMPOSITAE

- __________ *Anthemis glaberrima (Rech. f.) Greuter

- __________ Artemisia campestris L. subsp. bottnica A.N. Lundström ex Kindb

- __________ *Artemisia granatensis Boiss.

- __________ *Artemisia laciniata Willd.

- __________ Artemisia oelandica (Besser) Komaror

- __________ *Artemisia pancicii (Janka) Ronn.

- __________ *Aster pyrenaeus Desf. ex DC.

- __________ *Aster sorrentinii (Tod) Lojac.

- __________ *Carduus myriacanthus Salzm ex DC.

- __________ *Centaurea alba L. subsp. heldreichii (Halacsy) Dostal

- __________ *Centaurea alba L. subsp. princeps (Boiss. & Heldr.) Gugler

- __________ *Centaurea attica Nyman subsp. megarensis (Halacsy & Hayek) Dostal

- __________ *Centaurea balearica J.D. Rodriguez

- __________ *Centaurea borjae Valdes-Berm. & Rivas Goday

- __________ *Centaurea citricolor Font Quer

- __________ Centaurea corymbosa Pourret

- __________ Centaurea gadorensis G Bianca

- __________ *Centaurea horrida Badaro

- __________ *Centaurea kalambakensis Freyn & Sint.

- __________ Centaurea kartschiana Scop.

- __________ *Centaurea lactiflora Halacsy

- __________ Centaurea micrantha Hoffmanns. & Link subsp. herminii (Rouy) Dostal

- __________ *Centaurea niederi Heldr.

- __________ *Centaurea peucedanifolia Boiss. & Orph.

- __________ *Centaurea pinnata Pau

- __________ Centaurea pulvinata (G. Bianca) G. Bianca

- __________ Centaurea rothmalerana (Arènes) Dostal

- __________ Centaurea vicentina Mariz

- __________ *Crepis crocifolia Boiss. & Heldr.

- __________ Crepis granatensis (Willk.) B. Bianca & M. Cueto

- __________ Crepis tectorum L. subsp. nigrescens

- __________ Erigeron frigidus Boiss. ex DC.

- __________ Hymenostemma pseudanthemis (Kunze) Willd.

- __________ *Jurinea cyanoides (L.) Reichenb.

- __________ *Jurinea fontqueri Cuatrec.

- __________ *Lamyropsis microcephala (Moris) Dittrich & Greuter

- __________ Leontodon microcephalus (Boiss. ex DC.) Boiss.

- __________ Leontodon boryi Boiss.

- __________ *Leontodon siculus (Guss.) Finch & Sell

- __________ Leuzea longifolia Hoffmanns. & Link

- __________ Ligularia sibirica (L.) Cass.

- __________ Santolina impressa Hoffmanns & Link

- __________ Santolina semidentata Hoffmanns. & Link

- __________ *Senecio elodes Boiss. ex DC.

- __________ Senecio jacobea L. subsp. gotlandicus (Neuman) Sterner

- __________ Senecio nevadensis Boiss. & Reuter

» _____ CONVOLVULACEAE

- __________ *Convolvulus argyrothamnus Greuter

- __________ *Convolvulus fernandesii Pinto da Silva & Teles

» _____ CRUCIFERAE

- __________ Alyssum pyrenaicum Lapeyr.

- __________ Arabis sadina (Samp.) P.Cout.

- __________ *Biscutella neustriaca Bonnet

- __________ Biscutella vincentina (Samp.) Rothm.

- __________ Boleum asperum (Pers.) Desvaux

- __________ Brassica glabrescens Poldini

- __________ Brassica insularis Moris

- __________ *Brassica macrocarpa Guss.

- __________ Braya linearis Rouy

- __________ *Coincya rupestris Rouy

- __________ *Coronopus navasii Pau

- __________ Diplotaxis ibicensis (Pau) Gomez-Campo

- __________ *Diplotaxis siettiana Maire

- __________ Diplotaxis vicentina (P. Cout.) Rothm.

- __________ Draba cacuminum Elis Ekman

- __________ Draba cinerea Adams

- __________ Erucastrum palustre (Pirona) Vis.

- __________ *Iberis arbuscula Runemark

- __________ Iberis procumbens Lange subsp. microcarpa Franco & Pinto da Silva

- __________ *Jonopsidium acaule (Desf.) Reichenb.

- __________ Jonopsidium savianum (Caruel) Ball ex Arcang.

- __________ Rhynchosinapis erucastrum (L.) Dandy ex Clapham subsp. cintrana (Coutinho)

- __________ Sisymbrium cavanillesianum Valdes & Castroviejo

- __________ Sisymbrium supinum L.

» _____ CYPERACEAE

- __________ Carex holostoma Drejer

- __________ *Carex panormitana Guss.

- __________ Eleocharis carniolica Koch

» _____ DIOSCOREACEAE

- __________ *Borderea chouardii (Gaussen) Heslot

» _____ DROSERACEAE

- __________ Aldrovanda vesiculosa L.

» _____ EUPHORBIACEAE

- __________ *Euphorbia margalidiana Kuhbier & Lewejohann

- __________ Euphorbia transtagana Boiss.

» _____ GENTIANACEAE

- __________ *Centaurium rigualii Esteve Chueca

- __________ *Centaurium somedanum Lainz

- __________ Gentiana ligustica R. de Vilm & Chopinet

- __________ Gentianella angelica (Pugsley) E. F. Warburg

» _____ GERANIACEAE

- __________ *Erodium astragaloides Boiss. & Reuter

- __________ Erodium paularense Fernandez-Gonzalez & Izco

- __________ *Erodium rupicola Boiss.

» _____ GLOBULARIACEAE

- __________ *Globularia stygia Orph. ex Boiss.

» _____ GRAMINEAE

- __________ Arctagrostis latifolia (R.Br.) Griseb.

- __________ Arctophila fulva (Trin.) N.J. Anderson

- __________ Avenula hackelii (Henriq.) Holub

- __________ Bromus grossus Desf. ex DC.

- __________ Calamagrostis chalybaea (Maest.) Fries

- __________ Cinna latifolia (Trev.) Griseb.

- __________ Coleanthus subtilis (Tratt.) Seidl

- __________ Festuca brigantina (Markgr.-Dannenb.) Markgr.-Dannenb.

- __________ Festuca duriotagana Franco & R. Afonso

- __________ Festuca elegans Boiss.

- __________ Festuca henriquesii Hack.

- __________ Festuca summilusitanica Franco & R. Afonso

- __________ Gaudinia hispanica Stace & Tutin

- __________ Holcus setiglumis Boiss. & Reuter subsp. duriensis Pinto da Silva

- __________ Micropyropsis tuberosa Romero--Zarco & Cabezudo

- __________ Pseudarrhenatherum pallens (Link) J.Holub

- __________ Puccinellia phryganodes (Trin.) Scribner + Merr.

- __________ Puccinellia pungens (Pau) Paunero

- __________ *Stipa austroitalica Martinovsky

- __________ *Stipa bavarica Martinovsky & H.Schloz

- __________ *Stipa styriaca Martinovsky

- __________ *Stipa veneta Moraldo

- __________ Trisetum subalpestre (Hartman) Neuman

» _____ GROSSULARIACEAE

- __________ *Ribes sardum Martelli

» _____ HIPPURICIDACEAE

- __________ Hippuris tetraphylla L. Fil.

» _____ HYPERICACEAE

- __________ *Hypericum aciferum (Greuter) N.K.B.Robson

» _____ JUNCACEAE

- __________ Juncus valvatus Link

- __________ Luzula arctica Blytt

» _____ LABIATAE

- __________ Dracocephalum austriacum L.

- __________ *Micromeria taygetea P.H.Davis

- __________ Nepeta dirphya (Boiss.) Heldr. ex Halacsy

- __________ *Nepeta sphaciotica P.H.Davis

- __________ Origanum dictamnus L.

- __________ Sideritis incana subsp. glauca (Cav.) Malagarriga

- __________ Sideritis javalambrensis Pau

- __________ Sideritis serrata Cav. ex Lag.

- __________ Teucrium lepicephalum Pau

- __________ Teucrium turredanum Losa & Rivas Goday

- __________ *Thymus camphoratus Hoffmanns. & Link

- __________ Thymus carnosus Boiss.

- __________ *Thymus lotocephalus G. Lopez & R. Morales (Thymus cephalotos L.)

» _____ LEGUMINOSAE

- __________ Anthyllis hystrix Cardona, Contandr. & E.Sierra

- __________ *Astragalus algarbiensis Coss. ex Bunge

- __________ *Astragalus aquilanusAnzalone

- __________ Astragalus centrealpinus Braun-Blanquet

- __________ *Astragalus maritimus Moris

- __________ Astragalus tremolsianus Pau

- __________ *Astragalus verrucosus Moris

- __________ *Cytisus aeolicus Guss. ex Lindl.

- __________ Genista dorycnifolia Font Quer

- __________ Genista holopetala (Fleischm. ex Koch) Baldacci

- __________ Melilotus segetalis (Brot.) Ser. subsp. fallax Franco

- __________ *Ononis hackelii Lange

- __________ Trifolium saxatile All.

- __________ *Vicia bifoliolata J D.Rodriguez

» _____ LENTIBULARIACEAE

- __________ Pinguicula nevadensis (Lindb.) Casper

» _____ LILIACEAE

- __________ Allium grosii Font Quer

- __________ *Androcymbium rechingeri Greuter

- __________ *Asphodelus bento-rainhae P.Silva

- __________ Hyacinthoides vicentina (Hoffmanns. & Link) Rothm.

- __________ *Muscari gussonei (Parl.) Tod.

» _____ LINACEAE

- __________ *Linum muelleri Moris (Linum maritimum muelleri)

» _____ LYTHRACEAE

- __________ *Lythrum flexuosum Lag.

» _____ MALVACEAE

- __________ Kostelerzkya pentacarpos (L.) Ledeb.

» _____ NAJADACEAE

- __________ Najas flexilis (Willd.) Rostk. & W.L. Schmid

- __________ Najas tenuissima (A. Braun) Magnus

» _____ ORCHIDACEAE

- __________ Calypso bulbosa L.

- __________ *Cephalanthera cucullata Boiss. & Heldr.

- __________ Cypripedium calceolus L.

- __________ Gymnigritella runei Teppner & Klein

- __________ Liparis loeselii (L.) Rich.

- __________ *Ophrys lunulata Parl.

- __________ Platanthera obtusata (Pursh) subsp. oligantha (Turez.) Hulten

» _____ PAEONIACEAE

- __________ Paeonia cambessedesii (Willk.) Willk.

- __________ Paeonia parnassica Tzanoudakis

- __________ Paeonia clusii F.C. Stern subsp. rhodia (Stearn) Tzanoudakis

» _____ PALMAE

- __________ Phoenix theophrasti Greuter

» _____ PAPAVERACEAE

- __________ Corydalis gotlandica Lidén

- __________ Papaver laestadianum (Nordh.) Nordh.

- __________ Papaver radicatum Rottb. subsp. hyperboreum Nordh.

» _____ PLANTAGINACEAE

- __________ Plantago algarbiensis Sampaio (Plantago bracteosa (Willk.) G. Sampaio)

- __________ Plantago almogravensis Franco

» _____ PLUMBAGINACEAE

- __________ Armeria berlengensis Daveau<

- __________ *Armeria helodes Martini & Pold

- __________ Armeria negleta Girard

- __________ Armeria pseudarmeria (Murray) Mansfeld

- __________ *Armeria rouyana Daveau

- __________ Armeria soleirotii (Duby) Godron

- __________ Armeria velutina Welv. ex Boiss. & Reuter

- __________ Limonium dodartii (Girard) O. Kuntze subsp. lusitanicum (Daveau) Franco

- __________ *Limonium insulare (Beg. & Landi) Arrig. & Diana

- __________ Limonium lanceolatum (Hoffmanns. & Link) Franco

- __________ Limonium multiflorum Erben

- __________ *Limonium pseudolaetum Arrig. & Diana

- __________ *Limonium strictissimum (Salzmann) Arrig

» _____ POLYGONACEAE

- __________ Persicaria foliosa (H. Lindb.) Kitag.

- __________ Polygonum praelongum Coode & Cullen

- __________ Rumex rupestris Le Gall

» _____ PRIMULACEAE

- __________ Androsace mathildae Levier

- __________ Androsace pyrenaica Lam.

- __________ *Primula apennina Widmer

- __________ Primula nutans Georgi

- __________ Primula palinuri Petagna

- __________ Primula scandinavica Bruun

- __________ Soldanella villosa Darracq.

» _____ RANUNCULACEAE

- __________ *Aconitum corsicum Gayer (Aconitum napellus subsp. corsicum)

- __________ Adonis distorta Ten.

- __________ Aquilegia bertolonii Schott

- __________ Aquilegia kitaibelii Schott

- __________ *Aquilegia pyrenaica D.C. subsp. cazorlensis (Heywood) Galiano

- __________ *Consolida samia P.H. Davis

- __________ Pulsatilla patens (L.) Miller

- __________ Pulsatilla vulgaris Hill. subsp. gotlandica (Johanss.) Zaemelis & Paegle

- __________ Ranunculus lapponicus L.

- __________ *Ranunculus weyleri Mares

» _____ RESEDACEAE

- __________ *Reseda decursiva Forssk.

» _____ ROSACEAE

- __________ Agrimonia pilosa Ledebour

- __________ Potentilla delphinensis Gren. & Godron

- __________ Sorbus teodori Liljefors

» _____ RUBIACEAE

- __________ *Galium litorale Guss.

- __________ *Galium viridiflorum Boiss. & Reuter

» _____ SALICACEAE

- __________ Salix salvifolia Brot. subsp. australis Franco

» _____ SANTALACEAE

- __________ Thesium ebracteatum Hayne

» _____ SAXIFRAGACEAE

- __________ Saxifraga berica (Beguinot) D. A. Webb

- __________ Saxifraga florulenta Moretti

- __________ Saxifraga hirculus L.

- __________ saxifraga osloënsis Knaben

- __________ Saxifraga tombeanensis Boiss ex Engl

» _____ SCROPHULARIACEAE

- __________ Antirrhinum charidemi Lange

- __________ Chaenorrhinum serpyllifolium (Lange) Langeb subsp. lusitanicum R. Fernandez

- __________ *Euphrasia genargentea (Feoli) Diana

- __________ Euphrasia marchesettii Wcttst. ex Marches.

- __________ Linaria algarviana Chav.

- __________ Linaria coutinhoi Valdés

- __________ *Linaria ficalhoana Rouy

- __________ Linaria flava (Poiret) Desf.

- __________ *Linaria hellenica Turrill

- __________ *Linaria ricardoi Cout.

- __________ *Linaria tursica B. Valdef & Cabezudo

- __________ Linaria tonzigii Lona

- __________ Odontites granatensis Boiss.

- __________ Verbascum litigiosum Samp.

- __________ Veronica micrantha Hoffmanns. & Link

- __________ *Veronica oetaea L.-A. Gustavson

» _____ SOLANACEAE

- __________ *Atropa baetica Willk.

» _____ THYMELAEACEAE

- __________ Daphne petraea Leybold

- __________ *Daphne rodriguezii Texidor

» _____ ULMACEAE

- __________ Zelkova abelicea (Lam.) Boiss.

» _____ UMBELLIFERAE

- __________ *Angelica heterocarpa Lloyd

- __________ Angelica palustris (Besser) Hoffm.

- __________ *Apium bermejoi Llorens

- __________ Apium repens (Jacq.) Lag.

- __________ Athamanta cortiana Ferrarini

- __________ *Bupleurum capillare Bolss. & Heldr.

- __________ *Bupleurum kakiskalae Greuter

- __________ Eryngium alpinum L.

- __________ *Eryngium viviparum Gay

- __________ *Laserpitium longiradium Boiss.

- __________ *Naufraga balearica Constans & Cannon

- __________ *Oenanthe conioides Lange

- __________ Petagnia saniculifolia Guss.

- __________ Rouya polygama (Desf.) Coincy

- __________ *Seseli intricatum Boiss.

- __________ Thorella verticillatinundata (Thore) Brig.

» _____ VALERIANACEAE

- __________ Centranthus trinervis (Viv.) Beguinot

» _____ VIOLACEAE

- __________ *Viola hispida Lam.

- __________ Viola jaubertiana Mares & Vigineix

- __________ Viola rupestris F.W. Schmidt subsp. relicta Jalas

· PLANTES INFÉRIEURES

» _____ BRYOPHYTA

- __________ Bruchia vogesiaca Schwaegr. (o)

- __________ Bryhnia novae-angliae (Sull & Lesq.) Grout (o)

- __________ *Bryoerythrophyllum machadoanum (Sergio) M. Hill (o)

- __________ Buxbaumia viridis (Moug. ex Lam. & DC.) Brid. ex Moug. & Nestl. (o)

- __________ Cephalozia macounii (Aust.) Aust. (o)

- __________ Cynodontium suecicum (H. Arn. & C. jens.) I. Hag. (o)

- __________ Dichelyma capillaceum (With.) Myr. (o)

- __________ Dicranum viride (Sull. & Lesq.) Lindb.(o)

- __________ Distichophyllum carinatum Dix. & Nich. (o)

- __________ Drepanocladus vernicosus (Mitt.) Warnsn (o)

- __________ Encalypta mutica (I. Hagen) (o)

- __________ Hamatocaulis capillaceum (Dicks) Myr. (o)

- __________ Herzogiella turfacea (Lindb.) I. Wats. (o)

- __________ Hygrohypnum montanum (Lindb.) Broth. (o)

- __________ Jungermannia handelii (Schifn.) Amak. (o)

- __________ Mannia triandra (Scop.) Grolle (o)

- __________ *Marsupella profunda Lindb. (o)

- __________ Meesia longiseta Hedw. (o)

- __________ Nothothylas orbicularis (Schwein.) Sull. (o)

- __________ Orthothecium lapponicum (Schimp.) C. Hartm. (o)

- __________ Orthotrichum rogeri Brid. (o)

- __________ Petalophyllum ralfsii Nees & Goot. ex Lehm. (o)

- __________ Plagiomnium drummondii (Bruch & Schimp.) T. Kop. (o)

- __________ Riccia breidleri Jur. ex Steph. (o)

- __________ Riella helicophylla (Mont.) Hook. (o)

- __________ Scapania massolongi (K. Muell.) IC. Muell. (o)

- __________ Sphagnum pylaisii Brid. (o)

- __________ Tayloria rudolphiana (Gasrov) B. & G. (o)

- __________ Tortella rigens (N. Alberts) (o)

ESPÈCES POUR LA MACARONÉSIE

· PTERIDOPHYTA

» _____ HYMENOPHYLLACEAE

- __________ Hymenophyllum maderensis Gibby & Lovis

» _____ DRYOPTERIDACEAE

- __________ *Polystichum drepanum (Sw.) C. Presl.

» _____ ISOETACEAE

- __________ Isoetes azorica Durieu & Paiva

» _____ MARSILIACEAE

- __________ *Marsilea azorica Launert & Paiva

· ANGIOSPERMAE

» _____ ASCLEPIADACEAE

- __________ Caralluma burchardii N. E. Brown

- __________ *Ceropegia chrysantha Svent

» _____ BORAGINACEAE

- __________ Echium candicans L. fil.

- __________ *Echium gentianoides Webb & Coincy

- __________ Myosotis azorica H. C. Watson

- __________ Myosotis maritima Hochst. in Seub.

» _____ CAMPANULACEAE

- __________ *Azorina vidalii (H.C. Watson) Feer

- __________ Musschia aurea (L. f.) DC.

- __________ *Musschia wollaslonii Lowe

» _____ CAPRIFOLIACEAE

- __________ *Sambucus palmensis Link

» _____ CARYOPHYLLACEAE

- __________ Spergularia azorica (Kindb.) Lebel

» _____ CELASTRACEAE

- __________ Maytenus umbellata (R. Br.) Mabb.

» _____ CHENOPODIACEAE

- __________ Beta patula Ait.

» _____ CISTACEAE

- __________ Cistus chinamadensis Banares & Romero

- __________ *Helianthemum bystropogophyllum Svent.

» _____ COMPOSITAE

- __________ Andryala crithmifolia Ait.

- __________ *Argyranthemum lidii Humphries

- __________ Argyranthemum thalassophylum (Svent.) Hump.

- __________ Argyranthemum winterii (Svent.) Humphries

- __________ *Atractylis arbuscula Svent. & Michaelis

- __________ Atractylis preauxiana Schultz.

- __________ Calendula maderensis DC.

- __________ Cheirolophus duranii (Burchard) Holub

- __________ Cheirolophus ghomerytus (Svent.) Holub

- __________ Cheirolophus junonianus (Svent.) Holub

- __________ Cheirolophus massonianus (Lowe) Hansen

- __________ Cirsium latifolium Lowe

- __________ Helichrysum gossypinum Webb

- __________ Helichrysum oligocephala (Svent. & Bzamw.)

- __________ *Lactuca watsoniana Trel.

- __________ *Onopordum nogalesii Svent.

- __________ *Onopordum carduelinum Bolle

- __________ *Pericallis hadrosoma Svent.

- __________ Phagnalon benettii Lowe

- __________ Stemmacantha cynaroides (Chr. Son. in Buch) Ditt

- __________ Sventenia bupleuroides Font Quer

- __________ *Tanacetum ptarmiciflorum Webb & Berth

» _____ CONVOLVULACEAE

- __________ *Convolvulus caput-medusae Lowe

- __________ *Convolvulus lopez-socasii Svent.

- __________ *Convolvulus massonii A. Dietr.

» _____ CRASSULACEAE

- __________ Aeonium gomeraense Praeger

- __________ Aeonium saundersii Bolle

- __________ Aichryson dumosum (Lowe) Praeg.

- __________ Monanthes wildpretii Banares & Scholz

- __________ Sedum brissemoretii Raymond-Hamet

» _____ CRUCIFERAE

- __________ *Crambe arborea Webb ex Christ

- __________ Crambe laevigata DC. ex Christ

- __________ *Crambe sventenii R.Petters ex Bramwell & Sund.

- __________ *Parolinia schizogunoides Svent.

- __________ Sinapidendron rupestre (Ait.) Lowe

» _____ CYPERACEAE

- __________ Carex malato-belizii Raymond

» _____ DIPSACACEAE

- __________ Scabiosa nitens Roemer & J. A.Schultes

» _____ ERICACEAE

- __________ Erica scoparia L. subsp. azorica (Hochst.) D.A. Webb

» _____ EUPHORBIACEAE

- __________ *Euphorbia handiensis Burchard

- __________ Euphorbia lambii Svent.

- __________ Euphorbia stygiana H.C. Watson

» _____ GERANIACEAE

- __________ *Geranium maderense P.F.Yeo

» _____ GRAMINEAE

- __________ Deschampsia maderensis (Haeck. & Born.)

- __________ Phalaris maderensis (Menezes) Menezes

» _____ GLOBULARIACEAE

- __________ Globularia ascanii D. Bramwell & Kunkel

- __________ Globularia sarcophylla Svent.

» _____ LABIATAE

- __________ *Sideritis cystosiphon Sven.

- __________ *Sideritis discolor (Webb ex de Noe) Bolle

- __________ Sideritis infernalis Bolle

- __________ Sideritis marmorea Bolle

- __________ Teucrium abutiloides L'Hér

- __________ Teucrium betonicum L'Héer

» _____ LEGUMINOSAE

- __________ *Anagyris latifolia Brouss. ex Willd.

- __________ Anthyllis lemanniana Lowe

- __________ *Dorycnium spectabile Webb & Berthel

- __________ *Lotus azoricus P.W.Ball

- __________ Lotus callis-viridis D.Bramwell & D.H.Davis

- __________ *Lotus kunkelii (E. Chueca) D. Bramwell & al.

- __________ *Teline rosmarinifolia Webb & Berthel.

- __________ *Teline salsoloides Arco & Acebes.

- __________ Vicia dennesiana H.C. Watson

» _____ LILIACEAE

- __________ *Androcymbium psammophilum Svent.

- __________ Scilla maderensis Menezes

- __________ Semele maderensis Costa

» _____ LORANTHACEAE

- __________ Arceuthobium azoricum Wiens & Hawksw

» _____ MYRICACEAE

- __________ *Myrica rivas-martinezii Santos.

» _____ OLEACEAE

- __________ Jasminum azoricum L.

- __________ Picconia azorica (Tutin) Knobl.

» _____ ORCHIDACEAE

- __________ Goodyera macrophylla Lowe

» _____ PITTOSPORACEAE

- __________ *Pittosporum coriaceum Dryand. ex Ait.

» _____ PLANTAGINACEAE

- __________ Plantago malato-belizii Lawalree

» _____ PLUMBAGINACEAE

- __________ *Limonium arborescens (Brouss.) Kuntze

- __________ Limonium dendroides Svent.

- __________ *Limonium spectabile (Svent.) Kunkel & Sunding

- __________ *Limonium sventenii Santos & Fernandez Galvan

» _____ POLYGONACEAE

- __________ Rumex azoricus Rech. fil.

» _____ RHAMNACEAE

- __________ Frangula azorica Tutin

» _____ ROSACEAE

- __________ *Bencomia brachystachya Svent

- __________ Bencomia sphaerocarpa Svent.

- __________ *Chamaemeles coriacea Lindl.

- __________ Dendriopterium pulidoi Svent.

- __________ Marcetella maderensis (Born.) Svent.

- __________ Prunus lusitanica L. subsp. azorica (Mouillef.) Franco

- __________ Sorbus maderensis (Lowe) Docle

» _____ SANTALACEAE

- __________ Kunkeliella subsucculenta Kammer

» _____ SCROPHULARlACEAE

- __________ *Euphrasia azorica Wats

- __________ Euphrasia grandiflora Hochst. ex Seub.

- __________ *Isoplexis chalcantha Svent. & O'Shanahan

- __________ Isoplexis isabelliana (Webb & Berthel.) Masferrer

- __________ Odontites holliana (Lowe) Benth.

- __________ Sibthorpia peregrina L.

» _____ SOLANACEAE

- __________ *Solanum lidii Sunding

» _____ UMBELLIFERAE

- __________ Ammi trifoliatum (H.C. Watson) Trelease

- __________ Bupleurum handiense (Bolle) Kunkel

- __________ Chaerophyllum azoricum Trelease

- __________ Ferula latipinna Santos

- __________ Melanoselinum decipiens (Schrader & Wendl.) Hoffm.

- __________ Monizia edulis Lowe

- __________ Oenanthe divaricata (R.Br.) Mabb.

- __________ Sanicula azorica Guthnick ex Seub.

» _____ VIOLACEAE

- __________ Viola paradoxa Lowe



· PLANTES INFÉRIEURES

» _____ BRYOPHYTA

- __________ *Echinodium spinosum (Mitt.) Jur. (o)

- __________ *Thamnobryum fernandesii Sergio (o)






La conservation des espèces :
http://www.ifen.fr/donIndic/Indicateurs/perf2000/18.pdf

Nouveau regard sur la gestion des espaces naturels protégés :
http://www.inra.fr/dpenv/lecomc25.htm

Conservation de la nature : gérer les espèces ou les habitats ? Le cas du parc naturel régional des Vosges du Nord, réserve de la biosphère :
http://www.inra.fr/dpenv/genotc39.htm

Fiches espèces animales protégées :
http://www.mnhn.fr/mnhn/bimm/protection/fr/Especes.htm

Plantes : usages et statuts juridiques :
http://www.inra.fr/dpenv/veuilc44.htm

La récolte des papillons... sauve les papillons :http://www.inra.fr/dpenv/orsakc33.htm

La conservation de la nature :
http://www.univ-st-etienne.fr/crenam/donnee/cours/cub2annconsnat.html

POPULATIONS FRAGMENTÉES, EXTINCTIONS, SÉLECTION D'HABITAT ET BIOLOGIE DE LA CONSERVATION :
http://www.snv.jussieu.fr/ecologie/PNDBE/Olivieri.html

Orangs-outans : chronique d'une extinction annoncée :
http://www.inra.fr/dpenv/grunc43.htm

SITES ET ESPÈCES PROTÉGÉS :
http://www.inra.fr/dpenv/cr.htm#sites

Cours - Surexploitation espèces
http://simulium.bio.uottawa.ca/bio3515/cours/surexploitation.htm

Biologie de la conservation des espèces
http://simulium.bio.uottawa.ca/bio3515/cours/index.htm

Les insectes protégés en France :
http://www.inra.fr/Internet/Hebergement/OPIE-Insectes/lip-fr.htm

Les oiseaux les plus menacés en Europe :
http://europa.eu.int/comm/environment/nature/directive/index_fr.htm#S

Un site incontournable pour trouver des renseignements sur une espèce rare ou menacée.:
http://specieslist.com/endangered/scientific_name/

Les plantes protégées dans la Sarthe :
http://www.mnhn.fr/mnhn/cbnbp/actions/inventorier/atlas_sarthe/plantesprotA72.htm#1

____________________

Les sagnes : http://ibelgique.ifrance.com/ardenneetgaume/revuegrandri.htm

____________________

Loi relative au développement des territoires ruraux (Loi n° 2005-157)
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=AGRX0300111L








[ Corrélats : Les animaux en détresse / Espaces protégés / Retrouvailles / ...]

Retour