Entrez un mot-clé
Apollon
Apollon(s)


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : L'apollon / Le semi-apollon / Liste des papillons protégés en France / Sites Internet et articles / Corrélats /


Apollon (Parnassius apollo)
[Papilionidae Parnassiinae] Notes
Ce papillon a bien failli disparaître, victime des collectionneurs et davantagede la disparition de ses habitats.



Maintenant protégé depuis une bonne vingtaine d'années, ses effectifs ne se sont pasreconstitués, tant s'en faut, mais il est moins rare en maintes régions et a même reparu dans des régions où l'on ne le voyait plus.

C'est un papillon placide, peu farouche, aimant se chauffer au soleil sur les fleurs ou les pierres etqui vit essentiellement dans les montagnes en Europe moyenne, mais aussi, en plaine, en Suède et en Finlande où cette espèce est en forte régression.

La femelle pond sur la tige de diverses plantes ligneuses sempervirentes, moyennes ou basses, vivantes ou non, et même parmi les lichens. Les œufs se développent rapidement et la larve reste dans le chorion de l'œuf en diapause pendant une, voire deux saisons. Les chenilles (corps noir bordé tout au long de points rouges) naissentau printemps et se nourrissent, à découvert, des plantes hôtes, principalement des orpins (Sedum album),les joubarbes (Sempervivum ou les rhodioles (Rhodiola).


Parnassius apollo : femelle en train de pondre
Sur Planès (Saint Pierre dels Forcats), début août 2010, les femelles étaient dèjà en train de pondre. Elles paraissaient très épuisées. Il est vrai qu'on avait essuyé quelques gros orages et que la température oubliait allégrement d'être estivale...

Parnassius apollo : femelle en train de pondre
Pratiquement au même endroit, sur la même corniche pentue, une autre femelle pond sur des tiges de genêts...

Parnassius apollo : adulte se nourrissant
Si les chenilles sont principalement inféodées aux plantes de la famille des Crassulacées, les adultes apprécient plutôt les plantes riches en nectar comme les chardons ou les scabieuses. Il leur faut donc trouver des sites où ils trouveront à la fois des sols superficiels et rocailleux où pousseront les Sedum et autres Sempervirum et des terrains plus profonds pour les chardons et les scabieuses... Le tout dans une exposition ensoleillée ! Tout cela limite évidemment le nombre de sites favorables à la présence de cette espèce.

Parnassius apollo : femelle se noursissant
Comme chez la plupart des espèces qui se « savent » toxiques (et qui l'affichent), les apollons sont des papillons plutôt placides et particulièrement quand ils se gavent de nectar. Cela fait qu’ils se laissent volontiers approcher. Mais que vous les touchiez, alors aussitôt ils se laissent tomber sur le sol ou dans l’herbe, totalement inhibés, un peu de la même manière que certains papillons de nuit (clic).

Parnassius apollo : inhition de l'action !
Je fus, comme à chaque fois, très déconcerté par ce comportement. J’en vins même à me demander si le papillon n’avait pas été piqué par quelque épeire qui n’aurait pas su lire : danger toxique ! D’autant qu’il y en avait un peu partout sur la prairie pentue.

Parnassius apollo : inhition de l'action !
C’est aussi la présence de ces araignées qui m’a incité à prendre le papillon et le mettre davantage à l’abri, d’autant que je me sentais responsable de cette perte de temps pour le papillon et que je ne voulais pas, en plus, lui faire courir un accident mortel et prématuré.

Aculepeira ceropegia : Épeire feuille de chêne
L’araignée fut-elle déçue ? Je ne lui ai pas demandé !

Juste son nom qu'elle n'a pas su me dire sur le moment. C'est donc une Aculepeira ceropegia ou Épeire feuille de chêne ou encore Épeire des bois, bien que cette espèce affectionne plutôt les endroits découverts, ensoleillés et venteux. Cette belle araignée est une Araneidae. La femelle peut atteindre 14 - 15 mm de longueur.





Semi-apollon



Semi-apollon (Driopa mnemosyne)
Le semi-apollon est une espèce sporadique et souvent très localisée. Ce papillon peut se rencontrer sur tous les massifs montagneux français et davantage dans les Alpes suisses et italiennes, dans les Balkans, en Turquie, Moyen-Orient, Irak, Afghanistan, Sibérie et Tian Shan. On le trouve aussi, très localement en Scandinavie.

L’espèce affectionne plutôt les bois clairs mixtes de feuillus et conifères, avec des trouées ensoleillées, des escarpements herbus et rocheux.

La chenille se nourrit sur différentes espèces de Corydalis (C. bulbosa, C. solida). Les adultes se nourissent sur des plantes à nectar. L’exemplaire ci-contre a été observé dans les Pyrénées Orientales, vers 1400 m, sur des trèfles.





Des mesures de protections qui peuvent se révéler efficaces...

Sont interdits sur tout le territoire national et en tout temps, la destruction ou l’enlèvement des œufs, des larveset des nymphes, la destruction, la capture ou l’enlèvement, la conservation aux fins de collections des insectescités ou, qu’ils soient vivants ou morts, leur transport, leur colportage, leur utilisation, leur mise en vente,leur vente ou leur achat.

... Si elles s'accompagnent de mesure de conservation des habitats.




Liste des papillons protégés en France

Zygène cendrée ou Zygène rhadamanthe
Zygaena rhadamanthus Esper, 1793
Zygène de la Vésubie
Zygaena vesubiana Le Charles 1933
Petit Apollon
Parnassius phoebus Fabricius, 1793
Apollon
Parnassius apollo Linné, 1758
Semi-Apollon
Parnassius mnemosyne Linné, 1758
Diane
Zerynthia polyxena Denis et Schiffermüller, 1775
Proserpine
Zerynthia rumina Linné, 1758
Porte-queue de Corse
Papilio hospiton Gené, 1839
Alexanor
Papilio alexanor Esper, 1799
Solitaire
Colias palaeno Linné, 1761
Piéride de l’Aethionème
Pieris ergane Geyer, 1828
Nacré tyrrhénien
Fabriciana elisa Godart, 1823
Nacré de la Canneberge
Bolorias aquilonaris Stichel, 1908
Nacré de la Bistorte
Proclossiana eunomia Esper, 1799
Damier des Knauties
Euphydryas Eurodryas desfontainii Godart, 1819
Damier de la Succise
Euphydryas Eurodryas aurinia Rottemburg, 1775
Damier du Frêne
Euphydryas Hypodryas maturna Linné, 1758
Fadet des Laiches ou Oedipe
Coenonympha oedippus Fabricius, 1787
Moiré des Sudètes
Erebia sudetica Staudinger, 1861
Daphnis ou Fadet des tourbières
Coenonympha tullia Müller, 1764
Mélibée
Coenonympha hero Linné, 1761
Bacchante
Lopinga achine Scopoli, 1763
Cuivré de la Bistorte
Helleia helle Denis et Schiffermüller, 1775
Cuivré des marais
Thersamolycaena dispar Haworth, 1803
Protée ou Azuré des mouillères
Maculinea alcon Denis et Schiffermüller, 1775
Azuré du Serpolet
Maculinea arion Linné, 1758
Azuré de la Sanguisorbe
Maculinea telejus Bergsträsser, 1779
Azuré des paluds
Maculinea nausithous Bergsträsser, 1779
Laineuse du Prunellier
Eriogaster catax Linné, 1758
Isabelle de France ou Papillon vitrail
Graellsia isabellae Graells, 1849
Sphinx de l’Épilobe
Proserpinus proserpina Pallas, 1772
Sphinx de l’Argousier
Hyles hippophaes Esper, 1793
Matrone ou Écaille brune
Pericallia matronula Linné, 1758
Écaille des marais
Diacrisia rhyparioides metelkana Lederer, 1861
Écaille funèbre
Phagmatobia caesarea Goeze, 1781





La conservation des Parnassius en France :
http://www.inra.fr/Internet/Hebergement/OPIE-Insectes/re-parnass.htm

Un site remarquable sur les papillons d'Europe :
http://www.guypadfield.com/indexfr.html

____________________

Lépidoptères :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lepidoptera
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nymphalidae
http://fr.wikipedia.org/wiki/Insecte
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chenille_%28larve_d%27insecte%29
http://fr.wikipedia.org/wiki/Entomologie



Lépidoptères: espèces protégées ou d'importance patrimoniale :
http://www.inra.fr/Internet/Hebergement/OPIE-Insectes/observatoire/lepidos/lepidos.htm

Un site consacré aux papillons d'Europe et d'Afrique du Nord /
http://www.leps.it/

Un site remarquable sur les papillons d'Europe :
http://www.guypadfield.com/indexfr.html

Il existe de très nombreux autres sites consacrés aux papillons :
Lépidoptères
http://liboupat2.fr/lepido/lepido.htm

http://www.triatel.com/lepido/savoie/liste2.php?SsFamille=Satyrinae

http://www.triatel.com/lepido/savoie/ordre.php?Cas=1

http://www.triatel.com/lepido/

Le jardin des papillons :http://www.proserpine.org/especes.htm

http://perso.wanadoo.fr/lepidofrance/Satyridae.htm
http://perso.wanadoo.fr/lepidofrance/index.html


Lépidoptères de Doische (Province de Namur, Fagnes, Wallonie, Belgique / Parc Naturel Viroin/Hermeton) :
http://homepage.mac.com/jdelacre/Nomenclature.htm

http://www.obs.u-bordeaux1.fr/planetologie/dobrijevic/Naturalisme/Papillons/Rhopaloceres/Nymphalidae/

http://www.obs.u-bordeaux1.fr/planetologie/dobrijevic/Naturalisme/Papillons/papillons.html

http://www.papillon-poitou-charentes.org/?E=404

http://naturaliste.be/
http://naturaliste.be/AfficherEntomoParID.php?ID=0406&ID_PHOTO=3

http://papiliopola.fr/index.php?&lg=fr

http://site.voila.fr/fauneflore06/pages/insecte/papillon/nymphe.htm
http://site.voila.fr/fauneflore06/pages/insecte/papillon/papillo.htm#familles

http://www.gwydir.demon.co.uk/insects/index.htm
http://www.gwydir.demon.co.uk/insects/indlep.htm


Liens :
http://perso.wanadoo.fr/papillon.vulcain/liens.htm /
http://perso.wanadoo.fr/papillon.macro/liens.htm







[Corrélats : Lépidoptères / Rhopalocères / ...]

Retour