Entrez un mot-clé
Graminées ou Poacées
Graminées ou Poacées




Dactyle aggloméré (Dactylis glomerata)
La famille des graminées est, sans conteste, la plus vaste du règne végétal et celle qui présente le plus d’importance pour l’économie humaine.



Les graminées et l’espèce humaine ont, depuis le néolithique, établi une relation quasi symbiotique où l’homme trouve au travers des céréales (de Cérès, déesse des moissons) principalement, une ressource alimentaire fondamentale et les graminées, de formidables conditions pour coloniser la planète du fait des défrichements que l’homme a entrepris au dépens surtout des écosystèmes forestiers.

Le blé, l’orge, le seigle en Europe ; le riz en Asie ; le maïs en Amérique ; le sorgho et le mil en Afrique, sans oublier la canne à sucre, ont largement contribué à l’alimentation des hommes ; les roseaux ou les bambous à leurs habitations ou leurs outils ; les graminées « sauvages » des prairies ou des savanes à l’alimentation de leur bétail ; etc.
Parmi les caractères botaniques qui caractérisent les graminées, on peut citer la fleur qui est un épillet.
Houlque laineuse (Holcus lanatus)


Houlque laineuse (Holcus lanatus)
L'épillet regroupe plusieurs fleurs hermaphrodites, fécondées par le vent et protégées par des enveloppes nommées glumes et glumelles, l’inflorescence, généralement terminale, en épi ou en panicule ; le fruit sec (caryopse) sur lequel les glumes et les glumelles peuvent adhérer (balle ou son) ; la tige ou chaume, ses nœuds, ses entre nœuds ; le mode d’insertion des feuilles ou encore la faculté pour son épiderme de s’enrichir en divers composés comme, par exemple, de la silice ; etc.

D'autres critères sont importants pour déterminer les graminées : le fait qu'elles soient annuelles ou vivaces, qu'elles forment des touffes ou non, la largeur des feuilles, la forme des ligules, la forme des gaines foliaires, la pilosité, le nombre de fleurs par épillet, la présence ou non d'arètes sur les glumelles, etc.


Puccinellie (?)
Flouve odorante (Anthoxanthum odoratum)
Houlque molle (Holcus mollis)
Brome mou (Bromus hordeaceus)
Maïs (Zea mays)
Vulpin des près (Alopecurus pratensis)
Poa
Fléole des prés (Phleum pratense )





Poacées :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Poaceae
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/poacees_.htm

Familles de plantes à fleurs par ordre alphabétique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Familles_de_plantes_%C3%A0_fleurs_par_ordre_alphab%C3%A9tique

Par familles :
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/
http://bioeco.free.fr/photos/familles/familles.htm


Clé de détermination des principales graminées prairiales :
http://www.prairies-gnis.org/pdf/CLE_DE_DETERMINATION.pdf

CLÉ DE RECONNAISSANCE au stade herbacé et DESCRIPTIONDES GRAMINÉES LES PLUS COURANTES EN PRAIRIE PERMANENTE
http://138.102.82.2/supports/cours/clegraminees/

Diagnostic des prairies : reconnaître les graminées :
http://www.gnis-pedagogie.org/pages/prairies/chap1/42.htm

Clé détermination graminées :
http://www.inapg.fr/ens_rech/ager/ressources/supports/clegraminees/

Graminées fourragères :
http://www.inra.fr/Internet/Produits/HYPPZ/CULTURES/3c---200.htm

http://site.voila.fr/sitefongi/index.html

CLÉ DE RECONNAISSANCE au stade herbacé et DESCRIPTION DES GRAMINÉES LES PLUS COURANTES EN PRAIRIE PERMANENTE :
http://lacan.grignon.inra.fr/ressources/clegraminees/cle1.htm

http://lacan.grignon.inra.fr/ressources/clegraminees/index.htm


COMPARAISON BOTANIQUE DES GRAMINÉES PÉRENNES :
http://dc.plantouz.chez-alice.fr/pttabsp.htm

Comment choisir les plantes prairiales et les prairies temporaires multi-espèces pour le Massif Armoricain :
http://dc.plantouz.chez-alice.fr/ptbrochu.htm

Agriculture et botanique :
http://dc.plantouz.chez-alice.fr/index.htm#prairies

Photographies des plantes des prairies @@@ :
http://www.fao.org/ag/AGP/AGPC/doc/Gallery/pic.htm

Flore en ligne @@@
http://florenligne.free.fr/epis.htm

Caractéristiques des principales graminées :
http://www.gnis-pedagogie.org/pages/prairies/chap4/1.htm






[ Corrélats : Fleurs / Céréales / ... ]

Retour