Entrez un mot-clé
Hémiptères
Hémiptères


Punaise italienne (Graphosoma italicum)
Les hémiptères comprennent des insectes piqueurs dont les pièces buccales enfermées dans un rostre, fonctionnent comme une seringue hypodermique.


Ces insectes s'en servent pour aspirer les sucs des végétaux ou les liquides des animaux.

Les hémiptères possèdent généralement deux paires d’ailes dont la paire antérieure est plus ou moins durcie sur une surface plus ou moins grande (la moitié chez les punaises).

Certaines punaises sont aptères comme le Gendarme, encore appelé Cherche-midi ou Suisse, (Pyrrhocoris apterus) qui vit, souvent en grand nombre, sur le tronc des tilleuls et se nourrit principalement de ses fruits et, accessoirement, de petits insectes morts.
Le gendarme (Pyrrhocoris apterus)
Aphanus rolandri
Le super-ordre des hémiptères comporte deux ordres bien séparés : les hétéroptères (punaises terrestres et aquatiques) dont les ailes présentent caractéristiquement deux parties : l’une, basale, coriace, la corie et l’autre, apicale, membraneuse, la membrane et les homoptères (pucerons, psylles, cochenilles, cigales, cercopes, cicadelles, etc.) dont les ailes antérieures, quand elles existent, sont soit entièrement membraneuses, soit entièrement coriaces.


Gerris lacustris
Pucerons (Cinara ?)





Le réduve des fleurs (Rhinocoris erythropus)
Les hémiptères sont des insectes hémimétaboles. Cela veut dire que les larves ne passent pas par un stade nymphe ou chrysalide. Les larves tendent progressivement à ressembler aux adultes. Ici, la larve du réduve des fleurs est au quatrième stade. Elle possède déjà des ailes, mais n'a pas encore la pigmentation de l'adulte à l'exception du premier article du rostre qui est noir ce qui permet de dire qu'il s'agit bien de Rhinocoris erythropus.
Le réduve des fleurs (Rhinocoris erythropus)
Les réduves sont des punaises qui chassent à l'affut différents autres insectes (abeilles, mouches, etc.) souvent en se dissimulant à l'envers des feuilles comme sur la photographie. Elles les piquent à l'aide d'un rostre puissant avec lequel elles les vident. Les réduves piquent aussi le doigt des hommes qui les saisissent imprudemment. La piqûre, dit-on, serait particulièrement douloureuse…
Le réduve masquée (Reduvius personatus)
Les réduves masquées sont des punaises dont les larves fréquentent presqu'exclusivement les endroits poussièreux des maisons, entrepôts ou magasins. Elles passent assez souvent inaperçues parce qu'elles se recouvrent de la poussière et des débris dans lesquels elles vivent et qu'elles se collent sur le corps en se servant d'une sécrétion adhésive. On observe assez facilement les adultes puisqu'ils sont attirés par la lumière. Les piqûres de cet insectes sont très douloureuses.





Clé de détermination des hémiptères français :
http://dom.naturimages.fr/classi_hemiptere.htm

Hémiptères au vol :
http://membres.lycos.fr/photovol/hemipteres.html

http://environnement.ecoles.fr/hemipteres.htm

http://www.les-snats.com/fiches/hemipteres.html

http://champignon.champyves.fr/FicsHtml/I_AcceuilHemipteress.htm


Les hémiptères du massif armoricain : http://hemiptera.fr/

Hémiptères :
http://perso.wanadoo.fr/gretia/dossiers_liens/liens/lien_site_hemip_frame.html

http://www.tela-insecta.org/artiphp/annuaire/cat.php?idcat=11

http://insectopedia.homelinux.net/fusion_pages/index.php?page_id=8

http://aramel.free.fr/INSECTES10.shtml


Hémiptères :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hemiptera

Photographies :
http://users.skynet.be/fa213618/Carpocoris%20pudicus.htm





[ Corrélats : Insectes / Hétéroptères / Homoptères / ...]

Retour