Entrez un mot-clé
Monoculture
Monoculture


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Définitions et considérations générales / Des produits dérivés du palmier dattier font leur entrée / Sites Internet et articles / Corrélats /

La monoculture désigne des pratiques agricoles ou forestières dans lesquelles on ne plante qu'une seule espèce ou un nombre très limité d'espèces sur une très grande surface.


D'une manière générale, l'agriculture productiviste est monoculturale. Le modèle de monoculture pendant très longtemps, en France, par exemple, était celui que les céréaliers mettaient en œuvre sur les grandes plaines de Beauce, de Brie, de Champagne, de Picardie, du Poitou, etc. Les céréales proprement dites (blé, orge, avoine) y étaient mises en rotation avec des cultures fourragères (luzerne) et vivrières (betterave à sucre). Dans les années 1950, le maïs faisait son entrée dans ces rotations, au point d'ailleurs qu'à grands renforts d'herbicides et d'amendements, les rotations étaient définitivement oubliées.

La monoculture s'opposait alors à la polyculture. Celle-ci était pratiquée dans les régions bocagères, principalement. La plupart des cultures pratiquées étaient destinées pour partie à l'alimentation humaine (blé, pomme de terre, haricots, carottes, etc.), pour partie à l'alimentation animale (autres céréales, betterave fourragère) et pour partie pour l'amélioration des sols (plantes couvre-sol, moutarde, colza, etc.). Les autres surfaces agricoles étaient dédiées aux animaux domestiques (herbages, prairies), sinon sauvages (près de fonds, ceintures marécageuses, écotones forestiers, bois, etc.).

Mais même dans les régions bocagères, la monoculture a fait son entrée en force, vers 1960. Deux faits marquent cette époque : l'arasement systématique des haies en pays bocager (modernité oblige… curieusement cet alibi reste d'actualité pour l'acceptation de l'inacceptable !) et l'arrivée du maïs.

On connaît les conséquences : maïsiculture intensive, utilisation massive des herbicides, élevage intensif hors-sol, rejet de nitrates, pollution des eaux, etc.

On oublie souvent de parler de différents autres effets associés : érosion hydrique et éolienne, risques d'inondation accrus, etc. et dans un autre domaine : pullulation des ravageurs des cultures, disparition du gibier, des prédateurs naturels des pestes, etc.

On n'oubliera pas non plus que les pratiques monoculturales sont extrêmement coûteuses en énergie exogène introduite. Ces pratiques agricoles sont largement déficitaires au sens où pour produire une calorie alimentaire, il faut en injecter entre 10 et 25 sous forme de carburant pour les machines agricoles et sous différentes formes pour les engrais, les produits phytosanitaires, les pesticides, sans oublier la gestion des stocks ou le maintien des cours !

On peut admettre qu'à la fin de la guerre de 1939 - 1945, l'accession, en Europe, d'une autonomie alimentaire ait été une priorité. Le paradoxe actuel est que l'Europe croule sous ses stocks alimentaires, que le gaspillage énergétique est fabuleux, que les atteintes environnementales sont colossales, que les destructions des ressources sont importantes… et que l'autonomie alimentaire n'est pas pour autant assurée, par exemple, pour les plus démunis.

Remarquablement, les plus démunis se comptent aussi aujourd'hui chez des gens qui ont un travail. Le seuil de pauvreté, au moins celui de précarité qui mène à l'endettement a beaucoup cru ces dernières années.

Je rappelle, pour mémoire qu'on nous rabâche les oreilles avec la diminution des prix dans les grandes surfaces… sans doute, mais ces baisses ne portent jamais sur les produits frais ou la plupart des produits alimentaires puisqu'ils sont exclus des calculs par l'INSEE !

Faudra-t-il continuer à justifier de la Politique Agricole Commune (PAC), des primes allouées à la monoculture*, etc. au prétexte de voir perdurer les restaurants du cœur… à moins que secrètement, d'aucuns pensent à les faire entrer au deuxième marché boursier !

[* Octobre 2006 : Remarquablement, notre gouvernement vient de prendre des dispositions quant aux primes versées aux agriculteurs. Ce sont les paysans productivistes les moins attachés à une agriculture durable qui sont les mieux lotis. Ils vont toucher 3 fois plus de primes que leurs collègues qui feront de l'agrobiologie. Cette belle cohéence s'est d'ailleurs traduit par une vague de grèves de la faim chez ceux-là même qui ont franchement l'impression qu'on se fout de leur gueule !]




Enquête sur les pratiques culturales en 2001 :
http://www.agreste.agriculture.gouv.fr/_private/resw.asp?id=21

Fruits et légumes / gestion de l'eau :
http://www.agreste.agriculture.gouv.fr/_private/resw.asp?id=21

Spécialisation des exploitations agricoles et rotations culturales :
http://www.ifen.fr/pages/et41/exploitations_agricoles.pdf

Liens en pratiques culturales / département de la Manche :
http://ddaf.manche.agriculture.gouv.fr/stat_publications_donnees.html

Succession des cultures et modèles théoriques de dynamique d'une infestation. Mots-clés : rotation culturale, protection des cultures, diaspore, démographie, mauvaise herbe :
http://dc.plantouz.chez-alice.fr/pcrotati.htm

CONSTRUCTION DE TYPOLOGIES DE CONDUITES DE CULTURE :
http://www.acta.asso.fr/cr/cr0018.htm

Effets des pratiques culturales sur les vers de terre :
http://www.lavoieagricole.ca/content/fullnews.cfm?newsid=2533

L'agence de l'eau accompagne tout projet visant à réduire la pollution de l'eau issue des élevages et à l'amélioration des pratiques culturales. :
http://www.eau-rhin-meuse.fr/agence/aides/aides09.htm

LES AGRICULTEURS ET L'ENVIRONNEMENT:
http://www.bva.fr/new/agriculteurs%20environnement%20040212.PDF

____________________

Quelle réforme pour la politique agricole commune ?
http://www.senat.fr/rap/r97-466/r97-466.html

La politique agricole commune :
http://europa.eu.int/pol/agr/index_fr.htm

La politique agricole commune:
http://www.crid.asso.fr/textes/positions/pac_intro.htm

Qu'est-ce que la politique agricole commune (PAC) ? :
http://www.vie-publique.fr/decouverte_instit/europe/europe_3_3_0_q1.htm

Dossier Politique Agricole Commune :
http://www.agrisalon.com/07-dossiers/dossier-13.php

La Politique Agricole Commune dans le processus d'élargissement vers l'Est :
http://www.geoscopie.com/espaces/e151agriest.html

La Politique Agricole Commune / (notes de cours) / Exemple de la mise en place d'une politique environnementale :
http://www.lps.ens.fr/~weisbuch/PAC.html

Principes fondateurs et objectifs de la PAC:
http://www.frenchfoods.com/statique/fr/contexte_principes_pac.php

La politique agricole commune est morte :
http://www.confederationpaysanne.fr/cs/165pac.htm

Elargissement : Confédération paysanne, une Union élargie basée "sur la solidarité et non sur la concurrence " :
http://www.agrisalon.com/06-actu/article-12801.php

L'agriculture paysanne : une agriculture au service de la société / Le Projet de la Confédération Paysanne :
http://amd.belfort.fr/paysan13.htm

Des articles dans le Courrier de l'environnement :

Les enjeux sociaux de l'agriculture durable :
http://www.inra.fr/dpenv/estevc36.htm

Bases écologiques de la protection des cultures
http://www.inra.fr/dpenv/ferroc41.htm

L'élevage des bovins et le développement durable :
http://www.inra.fr/dpenv/vissac49.htm

De l'avenir de la diversité biologique chez les végétaux :
http://www.inra.fr/dpenv/guypic12.htm

La nouvelle donne démographique, la déprise des terres, l'extensification...
http://www.inra.fr/dpenv/tirelc07.htm#vou

Systèmes de grande culture intégrés :
http://www.inra.fr/dpenv/nolotc47.htm

L'eau, l'agriculture et l'environnement :
http://www.inra.fr/dpenv/katerc46.htm






[ Corrélats : Agriculture / Agrosystèmes / Ressources naturelles / Altermondialisation / Économie / ...]

Retour