Entrez un mot-clé
Morphopédologie

Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) :


La morphopédologie correspond à une approche à la fois pédologique et géomorphologique de l'étude des sols visant à montrer que la naissance et l'évolution des sols sont aussi dépendantes des reliefs.

C'est aussi une approche naturaliste de l'étude des paysages.

L'intérêt principal de cette discipline est d'offrir un échantillon d'aménagements possibles des sols à des fins agricoles ou forestières, principalement en fonction des contraintes de conservation des sols mises en évidence.





Quelques exemples de dégradation des terres suite à des mauvaises pratiques et des mauvaises gestions :

On remarquera sur le graphique ci-contre l'existence de ce que l'on appelle des régulations en tendance, terme impropre sans doute puisqu'il s'agit en réalité de dérégulations qui s'auto entretiennent et amplifient jusqu'à la catastrophe.


Le surpâturage provoque l'appauvrissement de la végétation lequel, de facto, favorise le surpâturage. Le ruissellement entraîne une diminution des réserves hydriques. Moins d'eau est synonyme de moins de végétation et par conséquent de moins d'humus. La diminution des humus dans les sols a des conséquences sur leur structure qui, si elle est dégradée, aura moins de capacités pour retenir l'eau et à s'opposer au ruissellement.

Un autre exemple de régulation en tendance est fourni par la pratique des labours sur des versants dont la pente est excessive et surtout dans le sens de la pente. Le ruissellement entraîne les couches superficielles du sol les plus riches en humus, en argiles et en bases échangeables. La structure du sol est rapidement dégradée dans un sens favorable à une augmentation de la sensibilité à l'érosion.


Un dernier exemple de régulation en tendance est fourni par des pratiques agricoles surtout, forestières parfois, dans lesquelles la restitution de la matière organique est notoirement insuffisante. Ces pratiques ont partout des conséquences graves. Mais c'est particulièrement dans les régions intertropicales où la pratique des jachères forestières a dérivé en processus de déforestation que la dangerosité de ces pratiques est dramatique.







Pour mieux comprendre cette discipline, je voudrais inciter le lecteur de cette page à aller sur les Sites Internet et articles suivants :

http://www.mpl.ird.fr/valpedo/miruram/indexSansFlash.html

http://www.mpl.ird.fr/valpedo/miruram/nl_caledonie/animation/accueil.html

http://www.itc.nl/~rossiter/research/rsrch_ss_digital.html




[ Corrélats : Paysages / Typologie des sols / ...]

Retour