Entrez un mot-clé
Mutualisme
Mutualisme


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Quand une plante carnivore héberge une chauve-souris / Sites Internet et articles / Corrélats /


Le mutualisme est un type de relation dans lequel deux espèces, sans que rien ne les y oblige, s'associent pour essayer de tirer un bénéfice de cette association.

Difficile de dire si les relations qu'entretiennent les pucerons (sur la photo qui sucent un séneçon) et les fourmis noires du jardin (qui en sucent les exsudats sucrés) sont du mutualisme ou non ...

Ce que l'on peut facilement remarquer, c'est que les pucerons associés aux fourmis ne sont jamais (plus rarement en tous cas) attaqués par des prédateurs comme les larves de syrphes ou les larves de coccinelles.





Lorsque l'on parle d'introduction d'espèces férales ou non ou encore d'invasion, sinon d'immigration, le plus souvent on n'en parle que d'un point de vue négatif sur les populations autochtones, par exemple, en terme de compétition, de parasitisme ou d'occupation de niche.

On en parle rarement en terme d'apport positifs pour les populations indigènes. Pourtant, il arrive aussi et sans doute plus souvent qu'on le croit, que les espèces introduites établissent avec certaines autres espèces indigènes, des relations de type mutualiste, sinon de type symbiotique, qui profitent bien entendu à l'espèce indigène laquelle doit, à son insu ou non, favoriser l'implantation de l'espèce étrangère.

Il existe assez peu d'études sur ce sujet sinon sur des introductions de poissons dans les grands lacs nord-américains qui vont dans ce sens et, de fait, complètement à contre-courant des idées reçues sur les impacts négatifs d'une introduction.

Cela écrit, il reste que bien souvent les introductions d'espèces étrangères se révèlent plus souvent catastrophiques pour les communautés indigènes que bénéfiques, particulièrement quand les milieux recèlent beaucoup d'endémiques (cas de la perche du Nil introduite dans les grands lacs africains)






Mutualisme chez les fourmis champignonnistes :
http://www.univ-tours.fr/desco/UIEIS/Theses-DEA/RichardFJ-these.htm

Mutalisme / Symbiose /
http://lasymbiose.fr/html/mutualisme.html

Les espèces vivantes n'ont qu'une obsession : se reproduire :
http://www.futura-sciences.com/comprendre/d/dossier68-1.php

Les relations interspécifiques :
http://homepage.mac.com/ltbo/EvolVie/physio/relation2.htm

Diversification et spécialisation dans une interaction plante-insecte parasite de graines : l'association Trollius/Chiastocheta

http://www2.ujf-grenoble.fr/leca/membres/despres_mouche.html

Évolution et dynamique des populations :
http://anthro.unige.ch/evolution/doc/sanchez/ASM_EVOL_4.pdf

Le modèle ESR (efficacité-substitution-reconceptualisation), un modèle d'analyse pour l'évaluation de l'agriculture durable applicable à l'évaluation de la stratégie phytosanitaire au Québec :
http://www.inra.fr/dpenv/estevc41.htm

____________________

Mutualisme dans les sociétés humaines :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mutualisme

____________________

Introduire, réintroduire, voilà la question :
http://www.inra.fr/dpenv/lecomc06.htm






[ Corrélats : Nectarivores / ...]

Retour