Entrez un mot-clé
Piétinement
Piétinement


Érosion mécanique sur une dune ; buttes témoins à Ephedra
L’action d’un facteur de l’environnement peut s’exercer de multiples façons dans un écosystème.

L’exemple du facteur biotique « piétinement » peut être un bon exemple.



Le piétinement peut être à l’origine d’une érosion mécanique importante des sols meubles et de leur morphogenèse régressive, comme c’est le cas pour ce haut de dune (photo ci-contre) où des buttes recouvertes d’éphédras témoignent du niveau où se trouvait la dune et du travail de sape des passants lesquels ont aussi un bon allié dans le vent.

Le piétinement peut aussi mettre en évidence des adaptations chez les plantes qui en sont victimes ou qui savent en profiter. C’est le cas des plantes à rosettes (plantains, pissenlits, etc.) dont on peut facilement constater leur capacités à coloniser les chemins, les environs des abreuvoirs, etc.
Plantain lancéolé (Plantago lanceolata)
Plantain corne-de-cerf (Plantago coronopus)





Résistance des graminées au piétinement :
http://www.gnis-pedagogie.org/pages/gazon/chap2/5.htm
http://www.pelouses-net.com/pages/espece1.htm

Influence du piétinement sur le développement de la Chanterelle d’automne à pied orangé, Cantharellus lutescens :http://www.pilzreservat.ch/fr/pdf/F2b.pdf






[Corrélats : Facteurs écologiques / Adaptation / Tourisme / ...]

Retour