Entrez un mot-clé
Pisaura mirabilis

Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : / Sites Internet et articles / Corrélats /


Toile pouponnière
Les mâles de Pisaura mirabilis sont les seuls à présenter une proie soigneusement enveloppée dans de la soie à la femelle qu'ils courtisent et avec laquelle ils copuleront pendant qu'elle consommera la proie… Il faut préciser que l'accouplement chez cette espèce dure une bonne heure.

Si le mâle ne trouve pas de femelle consentante dans les vingt quatre heures, il consomme sa proie et recommencera sa quête, un peu plus tard, avec une proie fraiche.


La femelle fera ensuite un gros cocon qu'elle transportera partout où elle ira en le tenant par les chélicères, sous le sternum. Il semble que ce comportement soit dicté par la défense contre des parasites.

Lorsque les jeunes vont éclore, la femelle fixe le cocon dans la végétation et tisse tout autour une toile de protection dite toile pouponnière. La femelle monte la garde et défend ses jeunes. Elle est aussi prompte à s'éclipser, mais revient rapidement sur place.

Les Pisaures sont des araignées très intéressantes à observer. Elles peuvent se montrer assez farouches les premières fois, mais il apparaît qu'elles s'habituent assez vite à l'observateur à la condition d'éviter les gestes brusques ou les trop grands dérangements dans la végétation. Il arrive aussi que les Pisaures fassent preuve de beaucoup d'opportunisme, comme celle, par exemple, qui avait élu domicile sur la table d'observation nocturne où j'installais mes lampes et où elle savait trouver et capturer des petites proies attirées par la lumière (voir opportunisme).









[ Corrélats : L / ...]



Retour