Entrez un mot-clé
Plage
Plage


Erdeven - Sud Morbihan
Les plages sont des étendues de sable et de galets à la frontière entre les océans et leurs côtes.


Ce qui caractérise le mieux les plages, c’est leur instabilité, même si leur morphologie ou leur profil semble être en équilibre. Dans les faits, les matériaux de la plage, à chaque marée, sous l’action de chaque déferlante de la houle et sous l’action des vents, sont remaniés en permanence. Ces remaniements ont pour effet de ranger les matériaux, selon leur granulométrie, à la fois dans un gradient vertical, mais aussi dans le profil de la plage, c’est-à-dire depuis le haut de plage jusqu’à l’endroit où la houle fait sentir ses effets. Naturellement, ces remaniements différeront selon le moment de la journée, selon la saison, selon que la plage est soumise à des marées ou non, selon l’amplitude de la marée, selon la force de la houle et ses orientations, etc.

Les matériaux constitutifs de la plage ont trois origines principales : l’érosion de la falaise côtière, le décapage du plateau continental et des restes organogènes plus ou moins broyés (tests, carapaces, coquilles, fragments d’algues, squelettes de vertébrés, etc.). D’une manière remarquable, les plages apparaissent, en surface, souvent homométriques. Cela signifie que les grains en surface semblent avoir tous la même taille. Les matériaux plus grossiers sont cachés dessous. Ce résultat est dû au tri opéré par la houle. Généralement, les grains les plus fins sur une plage ont un diamètre supérieur à 80 - 100 micromètres. Les matériaux plus fins restent en suspension et ne sédimenteront que dans les endroits fermés où ils constitueront des vasières.

En schématisant, on peut dire que les plages de sable fin sont le résultat d’une houle et de vagues constructrices ou accumulatrices (régime de sable ascendant). Les plages de galets sont le résultat de vagues destructrices (régime de sable descendant).

Les remaniements incessants que subissent les matériaux d’une plage interdisent pratiquement totalement l’installation des végétaux, au moins jusqu’au pied de la micro falaise de haut de plage (zone à Atriplex). La seule exception est fournie par les forêts de palétuviers des mangroves.

Seuls les animaux fouisseurs colonisent durablement les plages (gammares, ligies, couteaux, vers arénicoles, praires, divers petits poissons comme les lançons, les vives, etc.). Si parmi ces espèces, il y a des espèces filtrantes, un certain nombre d’autres vivent au dépens des laissées de basse mer (divers fucus et laminaires arrachés et échoués).




Plages :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plage

Baïnes :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ba%C3%AFne






[ Corrélats : Étagement / Province néritique / ...]

Retour