Entrez un mot-clé
La baie de Plouharnel
La forêt domaniale de Quiberon




La baie de Plouharnel est surtout intéressante en automne ou en hiver et en semaine. Le dimanche et en été, il vaut mieux programmer une autre sortie, sauf à vouloir à tout prix passer deux heures bloqué dans son automobile et ne rien voir non plus !

En réalité, on peut toujours voir quelque chose, ne serait-ce que la végétation de la schorre qui est d'une remarquable diversité ou le port en drapeau des arbres qui prennent de curieuses formes sous les assauts du vent.
Recurvirostra avosetta : Avocette élégante
La baie de Plouharnel accueille de nombreux limicoles, des pluviers et des bécasseaux divers, des courlis et des barges, des avocettes et des échasses, des spatules, des tadornes et leurs formidables nurseries.



La forêt domaniale de Quiberon vaut d'y passer un moment. Cette forêt est un ensemble de dunes boisées, malheureusement fortement anthropisées, mais avec quelques reliques très intéressantes de la dune boisée primaire (rosier pimprenelle, garance, iris fétide, etc.). Pour les mycologues, les espèces qui poussent là, à défaut d'être comestibles, posent parfois de sérieux problèmes d'identification, particulièrement les russules.

Sur les dunes de l'autre côté de la route, on aura peut être la chance d'apercevoir la huppe fasciée.