Entrez un mot-clé
Protistes
Protistes


Chlamydomonas : un algue unicellulaire flagellée
Le terme de protistes est réservé aux eucaryotes unicellulaires : levures, algues et protozoaires.


Le fait d'être composé d'une seule cellule impose à presque tous les protistes d'être microscopiques. Les plus petits sont à peine plus gros que des bactéries, la plupart font de 10 à 50 micromètres, mais certains sont visibles à l'œil nu. De nombreuses espèces forment des groupements temporaires ou permanents de grande taille. Ils constituent alors des cœnobes.

Des dizaines de milliers d'espèces d'algues unicellulaires ou de protozoaires ont été recensées. On connaît plusieurs centaines d'espèces de levures.

Les protistes peuvent former des populations considérables quand les conditions de vie sont favorables (plusieurs dizaines de milliers à plusieurs millions d'individus par millilitre d'eau ou par gramme de matière). Il arrive qu'une espèce pullule tant qu'elle élimine toutes les autres et se présente en population quasi pure. En mer, ce phénomène fréquent constitue une efflorescence.Les protistes occupent une multitude de niches écologiques. On les trouve dans les eaux douces, saumâtres ou marines, les sols, sur et dans les êtres vivants (peau, tube digestif, bouche, rectum), quelques-uns sont parasites.

La cellule des protistes est celle des organismes eucaryotes. Mais beaucoup de protistes ont acquis des différenciations particulières. Si certains restent nus, c'est-à-dire simplement entourés par leur membrane cytoplasmique, beaucoup ont des parois dont la nature chimique, l'organisation, les ornementations sont caractéristiques. Les organismes aquatiques disposent de vacuoles pulsatiles qui les aident à contrôler leur pression osmotique.

D'autres protistes possèdent des cellules à mucus (corps mucifères), d'autres des trichocystes venimeux (ces organites peuvent projeter de longs filaments soit pour capturer des proies, soit pour se défendre contre des prédateurs). De très nombreux protistes possèdent des flagelles ou des cils qui leur permettent de se déplacer. Certains émettent des pseudopodes pour le faire.Quelques protistes disposent de deux noyaux, d'autres ont des organes récepteurs de la lumière (stigma) qui leur permettent de se déplacer en direction de la lumière ou au contraire, de la fuir.

Il existe des protistes photosynthétiques qui utilisent la lumière comme source d'énergie et le gaz carbonique comme source de carbone (protistes autotrophes). Les autres sont hétérotrophes, c'est-à-dire qu'ils absorbent des composés organiques déjà élaborés. Beaucoup de protistes broutent des bactéries.

La reproduction par scissiparité est très fréquente chez les protistes. Mais de nombreuses espèces ont une manière de reproduction sexuée, particulièrement observée quand les conditions de vie deviennent très défavorables. Certains protistes, dans ces mêmes conditions optent pour la fabrication de formes de résistance qui leur permettent de traverser sans encombre la période difficile et de renaître lorsque les conditions redeviennent favorables.




Des protistes inclassables

Beaucoup d'organismes unicellulaires sont inclassables dans la dichotomie animal / végétal (hétérotrophie / autotrophie).

C'est surtout le cas de certaines algues (dinophycées et euglénophytes) et de certains protozoaires, d'ailleurs apparentés aux champignons (myxomycètes). Mais c'est aussi le cas de certaines algues brunes (chrysophycées) qui pratiquent à la fois la photosynthèse, la capture de proies et le saprophytisme.

Les mycétozoaires ou myxomycètes s'apparentent aux amibes pour leurs pseudopodes et leur mode de nutrition. Mais ils s'apparentent aussi aux champignons pour leurs capacités à s'assembler en grand nombre et de différencier un pédoncule porteur d'un corps fructifère producteur de spores. Les myxomycètes vivent aussi le plus souvent en symbiose avec des bactéries.




Cours de microbiologie / biochimie (niveau maîtrise) : http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/

Protistes :

http://www.univ-rouen.fr/M2C/albums/protistes1/album.html

http://rythmes.u-strasbg.fr/francais/etudiants/zoologie/04-Protistes.pdf

Ressources en bactériologie protistologie :

http://www.chups.jussieu.fr/en-ligne/choix.php?dispg=bacterio

http://anne.decoster.fr/bagene/bacterie.htm

____________________

Mycoses : http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/synthese_03.html




[ Corrélats : Levures / Algues unicellulaires / Protozoaires / Animal ou végétal ? / Microbiologie alimentaire / Unicellulaires ou pluricellulaires ? / Thermodynamique / Flagellés / Euglènes / Amibes / Procaryotes ou eucaryotes ? / Écologie microbienne / ...]

Retour