Entrez un mot-clé
Q 10
Q 10


La vitesse d'une réaction biochimique dépend de la température à laquelle s'effectue cette réaction.

On appelle Q 10 l'augmentation constatée de vitesse de réaction lorsque l'on augmente la température de 10° C. Cette augmentation est généralement comprise entre 2 et 2.2

Chez les animaux homéothermes, le Q 10 n'a pratiquement aucune influence. En revanche,il joue un rôle important chez les espèces poïkilothermes dont la température interne dépend de la température extérieure.

Le petit faucon kobez (Falco vespertinus) doit son nom scientifique au fait qu'il chasse préférentiellement au crépuscule les insectes (sauterelles, criquets, libellules, etc.) qui font l'essentiel de son menu.

Il profite ainsi du moment où les insectes sont engourdis par la fraîcheur du soir ou du matin. Sur la Putza hongroise, où ce petit faucon est bien représenté, alors qu'en été, les journées peuvent être caniculaires (près de 40° C), les nuits sont souvent fraîches (6 à 8° C).

Faucon kobez juvénile au-dessus de la Putza hongroise
Dans ces conditions, les réactions enzymatiques chez les insectes ont des cinétiques qui varient de 8 à 1.



En outre, le faucon kobez, à l'instar de nombreuses espèces insectivores comme les étourneaux, les guêpiers ou les glaréoles, chasse le plus souvent en groupe, ce qui augmente sensiblement ses chances de capture.




Les extrêmozymes (halophiles, psychrophiles, thermophiles) :
http://www.ac-reims.fr/datice/biochimie/resbioch/enzymes/extremozyme01.htm





[ Corrélats : Falconidés / ...]

Retour