Entrez un mot-clé
Sécheresse
Sécheresse


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) :

Les cycles de l’Océan Indien (IOD), principale cause des sécheresses en Australie ? /
Sécheresse : la crise est là, mais les mesures concrètes se font attendre /
Faudra-t-il lever un impôt pour la sécheresse ? /
☞ Voir aussi pour mémoire : Pénurie d'eau /
Sécheresse: 88% des nappes baissent encore /
Sécheresse et agriculture : comment estimer les pertes de récolte et mieux gérer la ressource en eau ? /
Sécheresse et agriculture : les chercheurs de l’Inra mobilisés /
Les sécheresses en France seront plus nombreuses... /
2011 a été marquée par la sècheresse dans le monde /
Sécheresse : déficit des aquifères et premiers arrêtés sécheresse /
Sécheresse : l'Europe craint un été difficile /
Quand les centrales thermiques ont soif /
États-Unis : sécheresse, un nouveau Dust Bowl ? /
Amazonie: réduction de 20% des précipitations avec la déforestation /
Aux États-Unis, la sécheresse exacerbe la compétition pour l'eau entre agriculture et énergie /
Adapter les cultures aux sécheresses et aux températures /


Sites Internet et articles / Corrélats /


Même les figuiers de barbarie souffraient de la sécheresse...
car cette année-là, il n'était tombé que 64 mm d'eau sur le désert d'Almeria.
La sécheresse caractérise une période pendant laquelle on note un déficit pluviométrique marqué sur un territoire donné.


Ainsi, l'année 1976 a-t-elle été, pour toute l'Europe, l'année la plus sèche sur une période d'un peu plus de cent ans. Cet épisode sec était lié à l'arrivée d'eaux superficielles froides sur l'Atlantique nord. Dans ces conditions particulières, les échanges thermiques entre l'atmosphère et l'océan sont différents d'une année normale et les précipitations se font davantage sur l'océan que sur les continents où l'air chaud et humide n'arrive plus.




Des machaons et des flambés autour d'un suintement sur le Causse noir.
C’est parfois plus la disponibilité de l’eau que sa quantité qui est un facteur limitant pour les êtres vivants.

Sur le Causse, par exemple, l’eau n’est pas rare, cependant elle est très largement indisponible à bon nombre d’espèces… aux papillons, entre autres. À ce point qu’il arrive, parfois, que certains individus de certaines espèces, pourtant réputées farouches, viennent se désaltérer sur nos vêtements ou nos bras quand ils sont imprégnés de sueur.





La plus grande catastrophe écologique due à l'homme : l'Aral. :
http://www.univ-st-etienne.fr/crenam/donnee/cours/cubiaral.html

Désertification dans les aires sèches endoréiques du Sud du bassin de l'Aral :
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/agro_biotech/sec/e-docs/00/03/82/9C/article.md?type=text.html

Site sécheresse :
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/agro_biotech/sec/sommaire.md

LES SÉCHERESSES ET LE GÉNIE CRÉATEUR DE L'HOMME DANS LES MILIEUX SECS :
http://xxi.ac-reims.fr/fig-st-die/actes/actes_2003/mainguet/article.htm

Sécheresse :
http://www.ecologie.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=741






[ Corrélats : Hydrologie / Feux de forêt / ...]

Retour