Entrez un mot-clé
Simulies
Simulies


Larves de Simulium equinum
Les simulies sont de très petites mouches nématocères dont les adultes sont hématophages et se nourrissent du sang des mammifères et des humains.


Les larves, plutôt sympathiques, sont communes dans les eaux rapides, bien oxygénées et de très bonne qualité. Les larves de certaines espèces tissent des fourreaux de soie dans lesquels elles capturent des petits animalcules qui dérivent dans le courant.

Les simulies adultes de nos contrées et des contrées plus septentrionales sont particulièrement pénibles quand elles attaquent les mammifères ou les humains qu'elles piquent autour des yeux, au niveau des narines ou à la limite de la coiffure, infligeant des démangeaisons pénibles et à terme, obligeant à quitter les territoires qu'elles infestent. En certaines contrées, par exemple, sur les toundras arctiques, ces petites mouches sont tellement nombreuses qu'elles rendent fous tous les animaux qu'elles attaquent. Tout près de Berlevag, sur la presqu'île de Varanger, nous fûmes attaqués, mes enfants et moi, par des myriades de ces mouches dont nous ne pûmes nous protéger qu'en nous enduisant le visage avec de la boue… nos moustiquaires lapones (des voilettes sur nos casquettes) ne les empêchant pas de passer au travers des mailles !

Mais les simulies d'autres contrées sont autrement dangereuses. C'est le cas, par exemple, de Simulium damnosum, fréquente en Afrique tropicale, agent de l'onchocercose oculaire. Cette maladie, qui entraîne la cécité (dite cécité des rivières) chez les malades atteints, est provoquée par un ver nématode (Onchocerca volvulus).




Rhéophiles / Simulies / Marquises : http://www.ilm.pf/simulies-texte.html




[ Corrélats : Diptères / ...]

Retour