Entrez un mot-clé
Synusie


Divers bryophytes (mousses) et l'hydne gélatineux
(Pseudohydnum gelatiosum) sur un tronc de hêtre abattu
Bournérias (1979) définit la synusie comme un ensemble de végétaux d'une même strate se développant simultanément, pendant une certaine période de l'année. Les espèces d'une même synusie ont souvent un développement parallèle et se concurrencent faiblement. Ainsi, on distingue la synusie vernale des plantes poussant au printemps, plantes essentiellement sciaphiles de la synusie estivale des plantes plutôt héliophiles à thermophiles.

Dans les zones tropicales, on distingue d'autres synusies (Acheb, etc.) en référence, par exemple, à la saison des pluies ou à celle d'une mousson ou bien encore avec la saison sèche.


Une synusie peut aussi être une association temporaire d'organismes provoquée par des facteurs externes.

Par exemple, lorsqu'un arbre sain est déraciné par un coup de vent, son lent pourrissement va s'accompagner de la succession de nombreuses associations de champignons, de moisissures, d'insectes xylophages, de populations bactériennes, etc. qui seront déterminées par l'état d'avancement de la dégradation du bois. Un autre exemple est donnée par les escouades d'insectes qui se succèdent sur un cadavre.

Le plus souvent, on utilise le terme de synusie plutôt pour des micro écosystèmes (tronc d'arbre, falaise ou front de carrière, cadavre, etc.). Mais ce terme a une bonne acceptation pour désigner des communautés associées à des écosystèmes bien définis. Par exemple, on parlera de synusies pour désigner les oiseaux fréquentant les roselières d'un étang.




La phytosociologie synusiale intégrée / Guide méthodologique /
http://www.unine.ch/bota/levp/download/Guide00.pdf

Synusies orthoptériques de France
http://perso.wanadoo.fr/ascete/listsynu.htm

Aide à la réalisation de relevés phytosociologiques
http://www.tela-botanica.org/client/projet/wikini/wakka.php?wikini=outilsterrain&wiki=FeuilleDeRoute






[ Corrélats : Succession / Paludicoles / Microclimat / ...]

Retour