Entrez un mot-clé
Xylophages
Xylophages


Tetropium castaneum :
Un longicorne commun sur les troncs abattus
Une espèce animale qui se nourrit de bois est dite xylophage.


La plupart des animaux xylophages sont des insectes (termites, buprestes, cérambiques, scolytes, etc.).

La xylophagie exige des adaptations pour deux raisons essentielles : d'abord des dispositifs d'économie d'eau pour la raison que le bois contient de très faibles quantités d'eau (moins de 10 % dans le bois vivant, 3 à 5 % dans le bois abattu selon son degré de séchage et moins de 1 % dans le bois ouvré) ; ensuite parce que la cellulose et surtout la lignine ne peuvent pas être digérées directement par ces animaux qui sont, dès lors, obligés de s'associer, en symbiose, avec des microorganismes qui possèdent les enzymes cellulolytiques nécessaires.

Chez les termites, ce sont des flagellés symbiotes de leur panse rectale qui jouent ce rôle (Trichonympha). Chez d'autres espèces, ce sont plutôt des bactéries, voire des champignons qui attaquent la cellulose et la lignine.




Chenille du cossus gâte-bois (Cossus cossus)
La photographie ci-contre montre une chenille appelée aussi ver du charpentier.

C'est la chenille d'un papillon que l'on voit parfois sur les peupliers ou les saules : le cossus gâte-bois (Cossus cossus).


Ce papillon va vivre sa vie d'imago uniquement pour se reproduire. Il ne mangera rien, étant totalement dépourvu de pièces buccales et même de bouche. Pendant la journée, il se tient très bien caché sur le tronc des arbres auquel il se confond.

La chenille est tout aussi difficile à observer, puisque le seul moment où on peut l'apercevoir c'est quand elle quitte le tronc ou la grosse branche de l'arbre dans lequel elle aura passé au moins deux années à en ronger le bois. La chenille va alors chercher à s'enfoncer dans la terre meuble pour se transformer en chrysalide.

Cette chenille est agressive et mord volontiers le doigt qui s'en saisit. De plus, elle crache un liquide bleu-vert et acide très dissuasif. Pourtant, cette chenille était connue, du temps des romains, pour être une délicate friandise !

Les dégâts que commet cette espèce sont assez importants. Le cossus gâte-bois s'attaque à diverses essences dont les peupliers, les saules, les marronniers, etc. dont il mine les branches ou le tronc, parfois suffisamment pour que l'arbre se renverse ou que la branche se brise.




Xylophages : http://www.xylophages.com/welcome.html

http://www.fpb.fr/html/xylophages.html

http://www.inra.fr/Internet/Produits/HYPPZ/ZGLOSS/3g---101.htm


INSECTES XYLOPHAGES SAPROPHYTES
http://www.isve.com/fr/xilofagi.htm

Xylophages
http://aramel.free.fr/INSECTES36.shtml

Liste des insectes xylophages :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_insectes_xylophages

Xylophages :
http://654sdffq.fr/insectes_xylophages.htm
http://www.xylophages.com/
http://monsite.wanadoo.fr/termite/page1.html


Entomologie :
http://perso.wanadoo.fr/insectes.net/index.htm

Termites et insectes xylophages / le point réglementaire / CSTB
http://www.cstb.fr/cstb_mag/Magazines/1999/125/MAG125_point_reg.pdf






[ Corrélats : Phytophages / Herbivores / Scolytes / Picidés / Taïga / Synusie / Reboisement / Feux de forêt / ...]

Retour